Couv

Couv
Le prochain livre arrive à la Toussaint 2020 ! (cliquez sur l'image pour en savoir plus)

messe

Rediffusion des messes du confinement : Youtube

aléatoire

vendredi 2 février 2018

Je comprends parfaitement qu'on puisse être susceptible :
il est toujours désagréable d'être confronté à la critique et à la contradiction,
ou simplement d'avoir à se justifier, à transiger ou à accepter d'autres façons de faire
que celles avec lesquelles on se sent naturellement à l'aise.
Cependant, j'ai connu des gens dont la susceptibilité dominait la vie.
Résultat des courses, ils vivent absolument seuls, sans le moindre ami,
enfermés en eux-mêmes, parce qu'ils ont systématiquement coupé tout lien
avec qui les contrariait, c'est à dire, tôt ou tard, avec tout le monde.
On ne peut pas se contenter d'être susceptible en disant que c'est notre caractère.
Il faut lutter contre ce défaut autant qu'on le peut, 
si on ne veut pas finir totalement misanthrope, et seul.