Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

lundi 14 septembre 2015

J'ai entendu des gens qui osent se prétendre théologiens dire
que "même si le Christ n'est pas ressuscité, ce n'est pas important".
Que tout le monde ira au paradis, quoi qu'on fasse, "parce que Dieu est bon".
Que le péché n'existe pas, pas plus que le diable d'ailleurs, ou l'enfer.
Cette entreprise de démobilisation des chrétiens est proprement diabolique,
et je pèse mes mots.
Sous couvert de bons sentiments, de bienveillance et de gentillesse,
ils dévirtualisent la valeur du sacrifice du Christ et de la résurrection,
l'autorité de l'Evangile, ainsi que de la Tradition et du Magistère de l'Eglise, 
puisqu'elle a enseigné exactement le contraire depuis deux mille ans. 
Ils nient la valeur de la liberté humaine et, par le fait,
l'amour de Dieu (et donc son être même) dans le respect qu'Il a de nos choix,
puisqu'Il ne tiendrait aucun compte, selon eux, du fait que nous choisissions ou pas
de L'aimer et d'aimer notre prochain comme nous-mêmes, 
en dépit du commandement qu'Il nous a pourtant expressément laissé. 
Bref, ils jouent le jeu du diable, qui veut nous faire croire que Dieu nous ment, 
ainsi que son Eglise, en fin de comptes.
Si ça n'est pas ça d'être un antéchrist, alors je n'y connais rien.
Je ne dis pas qu'ils en sont forcément conscients.
Ils ont juste de bonnes intentions. 
Comme l'enfer qui en est, dit-on, pavé.
Mais ces bonnes intentions ne sont pas éclairées
par la fidélité à l'esprit ni à la lettre de la Parole de Dieu,
et ne sont fidèles ni la la Tradition ni au Magistère de l'Eglise.
Elles n'ont donc pas la moindre valeur,
quoi qu'ils en disent, et ne viennent pas de Dieu.
C'est grave. C'est gravissime.