Couv

Couv
Paradis, enfer, purgatoire... des réponses claires.

aléatoire

jeudi 15 avril 2021

La sainteté n'est pas la recherche de la satisfaction de soi.

Ce n'est pas se regarder dans une glace et être admiratif de l'être sans défauts qui s'y reflète.

C'est aimer les autres, à commencer par Dieu, comme soi-même. 

Rien de plus. Rien de moins. 

mercredi 14 avril 2021

Saint Paul, dans la lettre aux Romains, estime qu’il n’y a pas de commune mesure

entre les souffrances du temps présent et la gloire qui va être révélée pour nous

Il ne dit pas que les souffrances du temps présent ne sont rien, lui qui a tant souffert.

Il dit qu'elles sont sans commune mesure avec la gloire du Ciel. 

Comme le Paradis doit être invraisemblable d'amour, de beauté et de perfection 

pour que tout ce que l'on subit ici-bas soit comme des balayures comparé à ce qu'on y vivra ! 

mardi 13 avril 2021

Personne, à moins de renaître de l'eau et de l'Esprit, 

ne peut entrer dans le royaume de Dieu, nous dit Jésus.

Devenir citoyen du royaume de Dieu est tellement simple ! 

Et pourtant tellement difficile, visiblement, 

quand on constate l'effondrement du nombre de baptêmes.

lundi 12 avril 2021

Si on ne cherche pas à être aimé de personne, 

il ne faudra pas se plaindre le jour où on aura réussi, 

quand personne, effectivement, ne nous aimera.

dimanche 11 avril 2021

On se fait des illusions si on pense aimer Dieu

sans jamais s'efforcer de mettre en pratique ses commandements. 

samedi 10 avril 2021

Aimer quelqu'un ou désirer quelqu'un, ce n'est pas du tout la même chose.

Ce n'est pas totalement incompatible, mais l'un n'a rien à voir avec l'autre.



vendredi 9 avril 2021

L'ordination sacerdotale n'est pas la remise d'un diplôme de théologie.

C'est la transmission sacramentelle d'un charisme qui vient en droite ligne du Christ lui-même.

Ce charisme ne peut être obtenu d'aucune autre manière et aucune formation ne peut le remplacer, quand bien même elle serait d'excellente qualité et sanctionnée par un doctorat, 

et donnée à des gens beaucoup plus intelligents et doués que les prêtres. 

jeudi 8 avril 2021

J'ai rencontré beaucoup de chrétiens dans ma vie qui pensent que pour être saint, il faut souffrir.

Du coup ils ne prennent pas soin de leur santé, choisissent toujours la voie la plus difficile, 

quand ils ne vont pas carrément jusqu'à s'imposer toutes sortes de douloureuses pénitences.

Alors, tout d'abord, Dieu seul est saint. Voilà. Pas besoin de s'énerver.

Ensuite, chercher à être saint, donc à agir comme Dieu, c'est s'efforcer d'aimer Dieu et son prochain.

Est-ce que ça fait souffrir d'aimer ? Souvent, oui, parce qu'il faut donner sa vie, 

et on n'est pas toujours récompensés de notre générosité, on est souvent trahis et abusés.

Eh puis, ici-bas, l'amour est toujours soumis à la mort, de toutes façons.

Voilà en quoi chercher la sainteté peut éventuellement faire souffrir : mais c'est une conséquence, 

et non un moyen qui prétendrait que la voie royale de la sainteté est d'être un masochiste forcené. 

mercredi 7 avril 2021

Je suis persuadé d'une chose, c'est que de nos jours et dans nos pays déchristianisés, 

le premier devoir des prêtres, à part le fait évident de s'efforcer de chercher à vivre saintement, 

c'est de tenir dans le temps, et de tenir en forme.

Pour cela, on est obligés de faire très attention à notre hygiène de vie 

aux niveaux physiologique, psychologique et spirituel, 

mais aussi de respecter scrupuleusement des temps de repos, de vacance et de détente,

quoi qu'il en soit de l'urgence supposée ou réelle des besoins de nos paroisses.

Au temps du curé d'Ars, si un prêtre mourait à la tâche, 

on secouait un arbre et il en tombait plein d'autres pour le remplacer. 

Aujourd'hui, si un prêtre meurt à la tâche, a un nervous breakdown, une dépression 

ou qu'il abandonne le sacerdoce par fatigue, tentation, dérive ou désespoir, 

c'est plein de paroisses qui se retrouvent abandonnées à elles-mêmes.

mardi 6 avril 2021

L'Église ne nous appartient pas, c'est nous qui lui appartenons.

C'est l'Église du Christ, pas de ceux qui sont à son service.

S'en sentir propriétaire, c'est une pente savonneuse.

C'est parce que les grands prêtres se sont approprié la religion qu'ils ont fait crucifier Jésus.

lundi 5 avril 2021

L'assurance de Pierre après avoir vu Jésus ressuscité est impressionnante, 

parce que tout d'un coup, sur la base de cet évènement incroyable, les Écritures deviennent limpides, 

et il saisit tout ce dont Jésus avait parlé et qu'il n'avait jamais compris avant.

C'est la résurrection et la vie éternelle qui donnent tout son sens à la Parole de Dieu.

dimanche 4 avril 2021

Les apôtres de Jésus n'étaient pas des illuminés superstitieux ou crédules.

Mais ils ont été témoins des nombreux miracles de Jésus, 

ainsi que de sa mort et de sa résurrection.

Il y a de quoi ébranler les personnes les plus solidement ancrées dans le réel, 

à la condition néanmoins qu'elles ne soient pas opposées par idéologie à toute révélation divine,

et qu'elles ne refusent pas de croire ce que leurs yeux ont vu et ce que leur mains ont touché

du Verbe de Vie.