Couv

Couv
Paradis, enfer, purgatoire... des réponses claires.

rcf

rcf 2

aléatoire

vendredi 27 janvier 2023

Être miséricordieux est une chose, être mou en est une autre. 

Personne n'est plus miséricordieux que Jésus, 

mais quand il s'agit de dire leurs quatre vérités aux pharisiens, 

il ne manque pas de vigueur.

jeudi 26 janvier 2023

La charité chrétienne est bien supérieure à la justice de l'ancien testament, 

mais si on n'est pas capable d'être juste, 

il est illusoire de penser que l'on puisse être véritablement charitable. 

mercredi 25 janvier 2023

Un défaut, c'est une qualité mal utilisée. 

mardi 24 janvier 2023

 Le courage n'a rien à voir avec la force. 

lundi 23 janvier 2023

Ça me fatigue, quand des gens me sortent des inepties, ponctuées par un définitif :

"si, c'est vrai ! Je l'ai vu sur internet !".

Alors une bonne fois pour toutes, internet n'est pas l'Évangile. 

On y trouve tout et n'importe quoi, le meilleur comme le pire, des choses vraies et des mensonges. 

En adopter, sans le moindre discernement, tous les "enseignements", 

c'est se contenter d'exhiber le QI d'une moule décédée. 

Et, oui, ça vaut pour ce site aussi : je peux me tromper, à l'occasion. 

Je ne suis ni Dieu ni même saint, 

et le fait que je sois prêtre n'interdit pas l'intervention systématique de votre intelligence.

dimanche 22 janvier 2023

De même qu'il y a des médecins (pas la majorité, heureusement), 

qui te donnent n'importe quel médicament que tu leur demande sans poser de questions, 

"parce que tu sais mieux qu'eux ce dont tu as besoin" et qu'ils en ont marre de dire non, 

il y a des prêtres qui donnent des prières de délivrance ou des exorcismes 

sans poser de question, chaque fois que quelqu'un le leur demande. 

Le problème, dans une maison avec des phénomènes paranormaux, 

des manifestations démoniaques, des emprises maléfiques, des sorts, etc etc... , 

c'est souvent que ceux qui en souffrent sont beaucoup plus loins de Dieu qu'ils ne l'imaginent. 

Souvent ils ne pratiquent pas, ou alors à leur sauce, en ne suivant que des dévotions mystiques, 

ou en mélangeant n'importe quelle religion, influence, préjugé ou croyance sans discrimination, 

ou leur mode de vie est pécamineux sans même qu'ils en aient conscience, etc etc. 

Bref, souvent, ce dont ils ont besoin, c'est d'un accompagnement spirituel sérieux, 

mené pas nécessairement par un saint 

mais par quelqu'un qui a une solide connaissance théologique conforme à la foi de l'Église. 

Parce que sinon, on court le risque de soigner les feuilles sans s'attaquer à la racine du problème, 

de s'en prendre aux symptômes sans aller voir plus loin quelle est l'origine profonde de la maladie.

samedi 21 janvier 2023

Mélanger le christianisme avec toute sorte de charlataneries pseudo-spirituelles, ça ne va pas.

La religion chrétienne n'est pas un libre service, où on peut panacher telle croyance avec telle autre,

comme si le syncrétisme n'était pas grave tant qu'on met des petits bouts de Jésus dedans. 

S'il y a bien quelque chose qui met Dieu de travers dans l'Ancien Testament, 

c'est quand son peuple fait très exactement ça, et adore indistinctement n'importe quoi, 

parce que tant qu'on adore, se disent-ils, bah, ça va, ça reste de la religion, pas vrai ? 

Mais les principes divins ne changent pas au cours des siècles en fonction des modes humaines. 

Ce qui était le pire péché dans l'Ancien Testament le reste dans le Nouveau, 

et l'adoration des idoles, qu'il s'agisse de supposées énergies cristallines, d'idées "new age", 

de fluides subtils énergétiques, d'autres principes sortis de l'imagination de vendeurs de vent,  

ou de statues de telle ou telle divinité d'autre religion dont on emplit sa maison, 

ça reste de l'idolâtrie, qui s'oppose frontalement au premier de tous les commandements de Dieu.

Jésus est le seul sauveur. Si on pense que mélanger son nom à n'importe quoi d'autre lui fait plaisir, 

on se trompe lourdement. 

vendredi 20 janvier 2023

On vit dans un monde du ressenti, du sentimentalisme, du "vécu existentiel profond". 

Alors désolé pour tous ceux qui pensent que se laisser guider par ses émotions, 

c'est être plus humain, plus authentique, plus vrai que les autres,  

mais les animaux aussi sont parfaitement capables aussi de ne se confier qu'en leur instinct. 

Ce qui caractérise le fait d'être humain, c'est la capacité d'utiliser son cerveau et sa raison, 

même quand ils nous délivrent un message différent de ce que nous disent nos tripes. 

Faire abstraction de notre intelligence dans le but d'être plus humain, 

c'est une aberration. 

jeudi 19 janvier 2023

Prendre dans le Nouveau Testament tout ce qui nous intéresse, 

et négliger tout ce qui ne nous plait pas, qui nous dérange ou qu'on ne comprend pas, 

ce n'est pas être chrétien, et encore moins être plus chrétien que les autres. 

On ne peut être disciple de Jésus en faisant son petit marché spirituel personnel. 

mercredi 18 janvier 2023

Si nous étions véritablement humbles, 

alors nous serions incapables de pécher, 

parce que pour pécher, 

il faut penser que l'on est au-dessus des commandements de Dieu

et ça, qu'on le veuille ou non, c'est de l'orgueil. 

mardi 17 janvier 2023

Le seul intérêt de toujours se préparer au pire, 

c'est que si un jour, par malheur, il arrivait, 

on pourrait faire le malin et dire : "et je l'avais prévu !". 

Par contre, ça gâche le présent, et ça empêche de se réjouir de tout ce qui va bien. 

Le bénéfice possible de cette attitude justifie donc difficilement le préjudice certain qu'elle engendre.

lundi 16 janvier 2023

Il y a eu dans l'histoire de l'Église d'authentiques mystiques, 

j'entends par là des gens à qui il est arrivé des phénomènes miraculeux, 

qu'il s'agisse de révélations privées, de visions ou de manifestations physiques exceptionnelles.

Mais je ne peux pas croire que quelqu'un qui ne vit pas les conseils évangéliques, 

à savoir la chasteté, l'obéissance et la pauvreté, puisse être authentiquement mystique. 

Ceux qui ne vivent pas ces conseils et affectent d'avoir avec Dieu une relation extraordinaire

ne cachent souvent dans leur soi-disant mysticisme que l'indigence d'une théologie défaillante, 

que ce soit au niveau biblique, par rapport à la Tradition chrétienne, ou au magistère ordinaire. 

À moins qu'il ne s'agisse simplement d'une soif d'attirer l'attention et l'admiration de tout le monde, 

quand bien même ce besoin échapperait totalement à la personne concernée. 

Ou il est encore possible qu'il y ait bien quelque chose, mais dont Dieu ne soit pas à l'origine. 

Quoi qu'il en soit, se précipiter chaque fois qu'une personne affirme avoir vu ou entendu ci ou ça, 

et lui accorder une suspension d'incrédulité 

juste parce qu'elle affirme qu'elle est honnête et qu'on doit la croire, 

ça me semble être une attitude qui manque singulièrement de prudence, voire de simple bon sens.