Couv

Couv
Paradis, enfer, purgatoire... des réponses claires.

radio Mayenne

aléatoire

samedi 21 mars 2015

Pendant les premiers siècles du christianisme,
on pouvait se confesser seulement une fois dans sa vie.
Il fallait ensuite faire une pénitence qui pouvait durer des années,
pendant lesquelles on était excommunié, au vu et au su de tous,
avant d'être enfin publiquement absout puis réintégré, le jeudi saint, dans l'Eglise.
Alors quand j'entends, aujourd'hui, que "se confesser, c'est dur !", 
franchement, ça me fait bien rigoler.