Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

dimanche 6 octobre 2013

Se plaindre quand on n'a pas reçu de Dieu ce qu'on Lui a demandé,
alors qu'on Lui a été fidèle en tout pendant des années,
n'est-ce pas reconnaître qu'en fait notre fidélité était plus motivée par la récompense
que par l'amour?
L'amour n'attend rien, il est gratuit, et censé être généreux et désintéressé...
Comment, dès lors, penser qu'on a le droit d'exiger quelque chose en retour,
surtout si on en revendique la sincérité?
On projette souvent sur Dieu l'idée qu'on se fait de Lui
plus en fonction de nous-mêmes que de ce que l'Ecriture nous en dit.
Ainsi, les uns penseront que c'est un bon papa gâteau et même légèrement gâteux
là où d'autres y voient un tyran sanguinaire, exigeant et punissant tout le monde.
Mais pour avoir un début de commencement d'idée juste sur Dieu,
il faut accepter d'entendre tout ce que nous disent les Ecritures :
ce qui nous plait et ce qui ne nous plait pas,
ce qu'on comprend et ce qu'on ne comprend pas,
ce qui nous rassure et ce qui nous fait peur.