Couv

Couv
Paradis, enfer, purgatoire... des réponses claires.

radio Mayenne

aléatoire

mardi 11 novembre 2014

À l'époque où on avait des prêtres en pagaille,
mourir d'épuisement le sourire aux lèvres et le travail accompli
pouvait être un idéal sacerdotal : il y aurait bien quelqu'un pour prendre la suite.
Aujourd'hui, cet idéal ressemble plutôt à un suicide pour nos paroisses,
parce que quand un prêtre disparaît, il n'est pas toujours remplacé, 
et c'est beaucoup de monde qui est alors laissé à l'abandon.