Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

lundi 26 janvier 2015

Les pays riches ne peuvent espérer rester à l'abri des besoins des pays pauvres
sans participer à leur enrichissement homogène de manière concrète et efficace.
Rares sont ceux qui émigrent de gaité de coeur, surtout quand c'est au péril de sa vie.
Abandonner son pays, sa culture, sa langue, sa famille, c'est un déchirement.
Si nous participions activement au développement des pays pauvres,
au lieu de nous demander comment rendre hermétiques nos frontières,
alors personne n'aurait plus ni le besoin ni l'envie de venir chez nous
et une paix véritable, fondée sur le respect réciproque,
pourrait enfin avoir une chance de voir le jour. 
Mais pour ça, bien sûr, il faudrait accepter de partager ce qu'on a dans son assiette...