Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

samedi 29 décembre 2018

Quand on recherche les plaisirs avec frénésie et qu'on change de partenaire comme de chaussette, 
comment arriver à aimer quelqu'un, alors qu'on voit les autres comme un plaisir à consommer ?
Quand on recherche les richesses avec avidité, et qu'on en a accumulé beaucoup, 
comment savoir si on est aimé pour soi-même, et pas parce qu'on attend de nous des bénéfices ? 
Quand on recherche le pouvoir ou la gloire comme si notre vie en dépendait, 
comment savoir si on est aimé pour soi-même, et pas seulement pour le prestige et les privilèges ?
Plus on succombe avec énergie à une forme des trois tentations de l'humanité, 
plus il est difficile de trouver l'amour véritable.
D'abord parce qu'il sera quasiment impossible d'être aimé pour soi-même, 
et quand bien même ça arriverait par miracle, l'amour, dans sa simplicité et sa gratuité, 
paraitra moins excitant que les obsessions que l'on poursuivait avant de le rencontrer,
et on s'en lassera dès qu'il ne nous procurera plus d'adrénaline et de sensations immédiates.