Couv

Couv
Paradis, enfer, purgatoire... des réponses claires.

radio Mayenne

aléatoire

jeudi 27 novembre 2014

Il y avait un intérêt majeur, durant les trois premiers siècles du christianisme,
à ne pas avoir de bâtiments officiels pour se réunir, à ne pas avoir d'églises.
L'église, c'était juste la communauté elle-même :
soit on participait à ses rassemblements, au minimum pour l'eucharistie,
et c'est d'abord à ça qu'on reconnaissait qu'on était chrétien,
soit on ne participait à rien et on ne s'y unissait pas,
et on savait qu'on ne l'était pas.
On ne pouvait pas avoir l'illusion d'être bien assez chrétien comme ça
juste parce qu'un bâtiment dans son village ou dans sa ville s'appelle une "église" 
et qu'on y a son nom inscrit quelque part sur un registre, au fond d'un placard...