Couv

Couv
Paradis, enfer, purgatoire... des réponses claires.

radio Mayenne

aléatoire

lundi 30 novembre 2015

Sans saint André, probablement pas de saint Pierre :
c'est en effet André qui, converti par Jean Baptiste,
reconnait le Christ et prévient son frère.
Il faudrait beaucoup de "saint Andrés",
des chrétiens qui n'aient pas peur d'attirer les gens qu'ils aiment vers le Christ,
qui n'aient pas peur de partager leur passion et leur amour du Christ 
et de propager le message du salut au monde.