Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

jeudi 7 mai 2015

C'est très bien d'être parfait(e).
Tant mieux pour toi, si tu as échappé aux péchés
qui auraient pu dégrader ton corps ou ton esprit.
Tu es pur(e) ? Tant mieux. Tu te respectes ? Bien.
Mais ce que Dieu nous demande d'abord,
c'est de l'aimer, Lui, par-dessus tout,
et notre prochain comme nous-même.
Donc, quand tu vas te confesser, la première question à te poser,
ce n'est pas de savoir si tu n'as rien à te reprocher envers toi-même,
mais si tu a mis en pratique l'amour de Dieu et du prochain.
Ce n'est qu'en troisième position qu'il faut s'occuper de soi.
Sinon, la confession n'est qu'un miroir dans lequel on se contemple, 
le miroir de notre égocentrisme.