Couv

Couv
Paradis, enfer, purgatoire... des réponses claires.

aléatoire

mercredi 7 avril 2021

Je suis persuadé d'une chose, c'est que de nos jours et dans nos pays déchristianisés, 

le premier devoir des prêtres, à part le fait évident de s'efforcer de chercher à vivre saintement, 

c'est de tenir dans le temps, et de tenir en forme.

Pour cela, on est obligés de faire très attention à notre hygiène de vie 

aux niveaux physiologique, psychologique et spirituel, 

mais aussi de respecter scrupuleusement des temps de repos, de vacance et de détente,

quoi qu'il en soit de l'urgence supposée ou réelle des besoins de nos paroisses.

Au temps du curé d'Ars, si un prêtre mourait à la tâche, 

on secouait un arbre et il en tombait plein d'autres pour le remplacer. 

Aujourd'hui, si un prêtre meurt à la tâche, a un nervous breakdown, une dépression 

ou qu'il abandonne le sacerdoce par fatigue, tentation, dérive ou désespoir, 

c'est plein de paroisses qui se retrouvent abandonnées à elles-mêmes.