Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

vendredi 28 mars 2014

La morale chrétienne étant l'imitation de la vie et des enseignements du Christ,
la morale du monde est l'imitation de ce que font "les autres".
"C'est ça qu'il faut faire, puisque d'autres le font".
"Ce qui est bon pour quelques-uns doit être bon pour tous".
Ce relativisme absolu, qui érige, sans le moindre discernement,
la façon d'agir de groupes humains  pris au hasard comme un bien obligatoire
ne sait pas où il va, mais cherche à forcer tout le monde à y aller
parce que c'est "une nécessité morale" et "un progrès"...
Autant dire qu'avec une boussole pareille, le concept de "nord" est disqualifié,
ou pour parler plus clairement, l'idée même de Dieu l'est,
avec comme conséquence le bannissement de toute proclamation
de "vérité", de "bien" et de "mal", de "morale", de "paradis" ou surtout "d'enfer"
qui nous viendraient de Lui...
"Ma vie, nul ne la prend mais c'est moi qui la donne", nous dit Jésus.
Ce qui vaut pour Lui vaut pour nous,
 et le monde n'a sur nous que le pouvoir de nous demander
ce que nous voulons bien lui concéder, en notre âme et conscience.
Donc, pour que notre "oui" soit oui,
il faut que nous sachions aussi dire non, quand c'est nécessaire.
L'obéissance, même "religieuse", ne consiste pas à dire oui à tout sans discernement.