Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

mardi 22 avril 2014

Le péché originel a consisté à prendre une décision sans Dieu,
plus encore, contre la volonté clairement exprimée de Dieu.
Il en existe une actualisation quand on prend des décisions paroissiales
sans consulter le curé responsable de la paroisse, ou même contre son avis.
On m'objectera que le curé n'est pas Dieu.
Soit.
Mais il doit être, normalement, en communion avec son évêque.
Tous les évêques doivent être, normalement, en communion avec le pape.
Et le pape est en communion avec l'ensemble du peuple de Dieu,
et avec Dieu lui-même, parce que c'est l'Esprit Saint qui en a fait ce qu'il est.
Cette obéissance hiérarchique, quand elle est respectée par chacun,
nous permet d'avoir la certitude que nous agissons non pas selon nos caprices,
mais selon la volonté de Dieu, avec sa bénédiction, pour le bien.
Toute autre façon d'agir prend le risque de n'être, et ne sera bien souvent,
qu'une répétition de plus du péché originel, 
ce péché qui a conduit toute l'humanité au chaos et à la mort.
En vouloir à Dieu parce que quelqu'un qu'on aimait est mort,
alors qu'Il est le seul à pouvoir lui donner la résurrection et la vie éternelle, 
ce n'est pas très raisonnable.