Couv

Couv
Paradis, enfer, purgatoire... des réponses claires.

aléatoire

mercredi 23 juin 2021

On n'est pas obligé d'avoir un avis sur tout, 

en particulier sur les sujets qu'on n'a jamais étudié

et pour lesquels on n'a aucune compétence particulière.

mardi 22 juin 2021

À Dieu ce qui est à Dieu, à César ce qui est à César. 

Jésus ne s'est jamais mêlé de politique, et il y avait pourtant beaucoup à dire à son époque.

Je ne comprends pas bien pourquoi de plus en plus d'évêques, un peu partout dans le monde, 

pensent qu'il est de leur devoir de le faire. 

lundi 21 juin 2021

C'est à Antioche qu'on nous a donné le nom de chrétiens, 

identifiant ainsi les personnes qui participaient à la messe.

Si nous n'allons pas célébrer tous ensemble le culte de notre Dieu à l'Église le dimanche, 

à quoi nous reconnaîtra-t-on désormais ? 

dimanche 20 juin 2021

Baser une décision dont peut dépendre notre vie sur une rumeur, c'est déjà très étrange.

Mais se vanter de sa propre ignorance, et la revendiquer bruyamment et fièrement, 

ça n'a vraiment aucun sens.

samedi 19 juin 2021

On m'a déjà demandé de parler en chaire de politique, de réseaux sociaux ou d'autres choses.

Alors non. Autant ici, sur un blog, je peux bien parler de tout ce qui me passe par la tête, 

autant l'homélie pendant la messe n'est légitime que quand elle parle de Jésus Christ

et des enseignements qu'il nous a laissés.

vendredi 18 juin 2021

On peut perdre des batailles contre le péché. 

Mais si on cesse de se battre contre eux,

si on décide de les accepter en se faisant une raison,

alors ce n'est plus une bataille que l'on perd, mais la guerre.

jeudi 17 juin 2021

Oh, qu'elle est grande, la tentation de rejeter la responsabilité de mon péché sur les autres ! 

Comme Adam envers Ève, Ève envers le serpent, Caïen envers Abel, etc etc...

Comment se reconnaître pécheur, puis demander et obtenir le pardon de Dieu, 

si je pense que je suis innocent de tout le mal que j'ai commis au cours de ma vie ? 

mercredi 16 juin 2021

Le puritanisme, cette tendance à s'offusquer de tout ce qui n'est pas politiquement correct, 

n'a pas grand chose à voir avec la sainteté ni avec ce que Dieu attend de nous.

Il ne nous a jamais demandé de nous comporter comme des oies blanches, 

ni de faire des bonds en rougissant, la main devant la bouche, chaque fois qu'on entend un gros mot.

mardi 15 juin 2021

Il y a une grande diversité de vocations particulières, 

mais la vocation chrétienne est la même pour tous : 

aimer Dieu par-dessus tout et son prochain comme soi-même.

Aucune vocation personnelle, pour autant qu'elle vienne de Dieu, ne nous en dispense.

lundi 14 juin 2021

Il ne faut pas confondre Foi et crédulité.

Je suis parfois surpris de constater que des chrétiens, pourtant bien formés, 

croient tout ce qu'on leur raconte, quelle que soit la source ou l'intention de qui leur parle.

C'est bien de garder au coeur une dose de candeur, soit.

Mais elle ne doit pas tourner à la stupidité.

dimanche 13 juin 2021

Il faut beaucoup de soins, de prières, de formation et de pratique des sacrements

pour que la graine de la Foi semée en nous au baptême devienne un fruit de Vie Éternelle.

C'est pour ça qu'il est difficile de grandir tout seul dans son coin, 

sans les soins, les conseils, les prières et les exemples de la communauté chrétienne.

samedi 12 juin 2021

Jésus, en confiant Jean à Marie alors qu'il était sur la croix, 

a donné à l'Église et à ses enfants une mère très aimante.

Et Marie, malgré sa peine, ne s'est pas repliée sur elle-même, 

mais on la voit présente au milieu des apôtres pour la Pentecôte, 

assumant le rôle qui est désormais le sien : soutenir dans la foi et la prière

toutes les personnes qui croient en son Fils et qui veulent le suivre. 

vendredi 11 juin 2021

Pourquoi les chrétiens ont-il jugé bon de faire de l'amour une religion ? 

Parce que l'amour est une personne, enfin trois, qui s'appelle Dieu.

Parce que le refus d'aimer est un ange, enfin beaucoup, qui s'appellent le diable et les démons.

Parce que l'amour s'est fait chair, et il est venu demeurer parmi nous. 

Parce que la recherche de l'amour est une recherche mystique, 

pas juste un mythe pour romantiques attardés ou une bluette pour adolescentes rêveuses.

jeudi 10 juin 2021

C'est curieux comme une maison dit quelque chose de la personne qui l'habite. 

Ainsi, quand tout reste toujours fermé ou cloturé, ça suggère fortement un repli sur soi, 

un peu comme l'escargot qui se cache dans sa coquille, 

que ça soit dû à une mauvaise expérience avec le monde ou à un traumatisme personnel, 

et à ce jour je n'ai jamais vu de situation où ça n'ait pas été effectivement le cas.

mercredi 9 juin 2021

Juger des personnes du passé avec des critères actuels, c'est toujours injuste. 

On ne peut exiger de personne de ne pas appartenir à son époque.

mardi 8 juin 2021

Il faut faire attention, quand on met sa vie au service des pauvres (quelle que soit la pauvreté), 

de ne pas succomber à cette petite voix qui nous sussure qu'on est la seule personne

qui met réellement en pratique l'Évangile du Christ, 

"pas comme tous ces chrétiens du dimanche" qui ne font pas la même chose que nous.

Les vocations sont multiples, toutes sont nécessaires, aucune n'est méprisable ni supérieure.

La tentation de l'orgueil, en revanche, est plus présente à certains postes qu'à d'autres, 

et elle n'est pas moins grave sous prétexte qu'elle se présente cachée

dans l'auréole que l'on s'est soi-même attribué. 

lundi 7 juin 2021

Il parait qu'il y a des chrétiens qui ne veulent pas se faire vacciner,

"parce que ça ne vient pas de Dieu et que, quand on a confiance en Dieu, on n'en a pas besoin".

Quand ils veulent du feu, ils attendent qu'il tombe du ciel au lieu de se servir d'un briquet ?

Juste pour être certains que ça vient bien de Dieu, ce serviteur qui est là

pour remplacer l'intelligence humaine et subvenir à leurs besoins sans qu'ils bougent le petit doigt ? 

dimanche 6 juin 2021

Les personnes violentes ont souvent en commun la même excuse : on les a provoquées.

"C'est la faute des autres s'ils se sont fait taper dessus, ils l'ont bien cherché."

Il ne leur vient pas à l'idée que leur problème est d'abord leur manque évident de maîtrise de soi, 

ainsi que leur incapacité à apaiser leurs contrariétés autrement qu'en les faisant payer aux autres. 

samedi 5 juin 2021

La personne qui sait reconnaître ses propres péchés ne sera pas attristée

le jour où quelqu'un les lui lancera à la figure comme un reproche. 

vendredi 4 juin 2021

La vengeance est parfois considérée comme une obligation d'honneur.

Qu'est-ce que l'honneur a à voir avec le fait de suivre un instinct animal ? 

La magnanimité est infiniment plus noble que la vengeance, 

et elle demande beaucoup plus de courage et de force de caractère.

jeudi 3 juin 2021

             Le premier de tous les commandements n'est pas le premier numériquement parlant, mais le premier en ordre d'importance. En réalité, c'est le seul commandement, tous les autres n'en sont qu'une déclinaison. "Tu n'auras pas d'autre dieux que moi". C'est évident, quand on aime Dieu de tout son coeur, que l'on n'a pas besoin de se créer des idoles sur mesure. "Tu n'invoqueras pas le nom du Seigneur ton Dieu pour le mal". Quand on aime Dieu, on ne cherche pas à lui forcer la main pour qu'il fasse notre volonté et non la sienne. "Tu feras du sabbat un jour sacré". Même si le sabbat s'est transféré au dimanche, jour de la résurrection, quand on aime Dieu par-dessus tout, on prend plaisir à consacrer ce jour à fêter, en sa présence eucharistique, sa victoire sur le péché et sur la mort. "Honore ton père et ta mère". C'est la moindre des choses quand on s'efforce d'aimer son prochain comme soi-même. "Tu ne commettras pas de meurtre". Comment en vouloir à la vie de ceux que j'aime au point de donner la mienne pour eux ? "Tu ne commettras pas d'adultère ou de vol, tu ne convoiteras pas ce qui appartient à ton prochain". On ne va pas prendre ce qui appartient à notre frère quand on a de la bienveillance envers lui. "Tu ne porteras pas de faux témoignage". Eh, comment faire une telle chose à quelqu'un que j'aime ?... 

            On le voit dans les dix commandements, mais ça vaut pour n'importe lequel d'entre eux : tout est résumé dans l'unique commandement de l'amour de Dieu par-dessus tout et de son prochain comme soi-même. L'Église Catholique, outre le fait de transmettre fidèlement ce commandement et ses multiples déclinaisons dans la vie courante, n'a d'autre objectif que de nous encourager à le mettre en pratique, en nous guidant par les principes de la morale, en nous encourageant par le rappel constant de la Parole de Dieu, en nous donnant l'amour qui vient de Dieu lui-même par les sacrements, pour que nous ayons la force de le mettre en pratique. 

            Dans l'Ancien Testament, on trouve près de 1000 commandements. Il y en avait une telle prolifération qu'essayer de tous les mettre en pratique demandait rien moins que d'y consacrer sa vie. Jésus a tout résumé dans le commandement double de l'amour de Dieu et du prochain. Même un enfant peut le comprendre et le mettre en pratique. La seule chose qui nous manque, le paramètre hasardeux, c'est la volonté de chacun d'accepter de vivre selon ce principe de vie, de vie éternelle.

mercredi 2 juin 2021

Heureusement que Dieu est plus miséricordieux que nous.

S'il nous traitait comme nous nous traitons nous-mêmes les uns les autres, 

ça fait longtemps que l'humanité aurait disparu. 

mardi 1 juin 2021

La facilité avec laquelle on condamne les autres n'a d'égal

que celle avec laquelle on se pardonne à soi-même, 

parfois pour exactement les mêmes agissements.

lundi 31 mai 2021

À peine l'ange a-t-il révélé à Marie que sa cousine Élizabeth est enceinte, 

elle part la voir pour la féliciter et pour l'assister jusqu'à la naissance de Jean le Baptiste. 

Quelle générosité dans sa façon d'agir ! Elle aussi est enceinte, elle a des choses à faire, 

mais elle ne pense pas du tout à elle. Puisse son exemple inspirer notre façon d'agir. 

dimanche 30 mai 2021

Être chrétien, ce n'est pas s'efforcer de monter jusqu'à Dieu à force de volonté, 

mais l'accueillir en soi lors des sacrements et ne plus s'éloigner de lui dans notre vie courante.

samedi 29 mai 2021

L'Église est souvent attaquée sur son histoire largement fantasmée, 

sur sa rigidité sur la morale pour les autres et son laxisme moral interne supposés, 

et sur sa prétendue incapacité à évoluer et à s'adapter au temps présent.

Au milieu de toutes ces accusations, qui se souvient de sa raison d'être ?

Qui se rappelle qu'elle a été voulue et fondée par Jésus Christ lui-même, 

qu'il lui a confié de répandre l'Évangile sur toute la terre et de baptiser tout le monde, 

afin de parvenir comme lui à la résurrection et à la vie éternelle dans le Royaume de Dieu ? 

Qui a encore conscience qu'elle est le corps dont Jésus est la tête ? 

Un corps imparfait, certes, comme tout ce qui est humain, mais néanmoins indispensable au salut.

vendredi 28 mai 2021

L'arrogance est méprisable parce que c'est une usurpation, 

mais la fierté légitime est noble.

jeudi 27 mai 2021

Dans la rencontre avec l'aveugle de naissance Bartimée, 

Jésus voit bien qu'il est aveugle, ça saute aux yeux, pour ainsi dire.

Mais il lui demande tout de même ce qu'il veut qu'il fasse pour lui. 

De la même façon, il voit bien que nous sommes pécheurs.

Mais il faut lui demander d'être pardonnés si nous voulons qu'il le fasse.

mercredi 26 mai 2021

La Volonté de Dieu, c'est que nous nous aimions les uns les autres.

Si on est disposé à accomplir cette volonté, tout ce que propose l'Église a du sens.

Si on n'est pas disposé à s'efforcer de le faire, rien de ce que propose l'Église n'a de sens

et, pire encore, rien ne peut remplacer cette disposition essentielle à notre Salut.

mardi 25 mai 2021

J'ai souvent pu constater que la Providence ne manque jamais 

quand on n'hésite pas à donner à ceux qui sont dans le besoin.

lundi 24 mai 2021

Je ne comprends pas que l'on puisse accorder sa confiance

à une personnalité politique qui passerait son temps à hurler

ou qui mépriserait, par principe, une partie de la population

au service de laquelle elle prétend se mettre.

dimanche 23 mai 2021

Après le Fils, c'est l'Esprit Saint qui est venu dans le monde, au jour de la Pentecôte.

Pour le recevoir, c'est tout simple, il faut se faire baptiser.

C'est comme les chutes du Niagara : elles sont gigantesques, mais si on veut être mouillé par elles, 

à un moment ou à un autre, il va falloir s'en approcher.

samedi 22 mai 2021

Quand quelqu'un se met à hurler subitement lors d'une conversation par ailleur paisible, 

c'est plus vraisemblablement parce que quelque chose le touche dans son histoire 

que parce que ce que l'on a dit mérite une telle réaction.

Il n'y a donc pas de raison de le prendre personnellement, 

parce que bien souvent, l'histoire ne nous concerne pas et on n'y est pour rien.

vendredi 21 mai 2021

Quand il arrive un évènement que l'on avait annoncé, 

il faudrait, avant de claironner un " je l'avais prévu !" triomphant, 

se souvenir de toutes les fois où il ne s'est rien passé de ce que l'on avait prophétisé.

jeudi 20 mai 2021

Toujours imaginer le pire, 

c'est un excellent moyen pour ruiner son présent, qui existe,

au nom d'un avenir hypothétique qu'on prévoit catastrophique, mais qui n'existe pas.

mercredi 19 mai 2021

Nul ne peut donner ce qu'il n'a pas.

Si on ne sait même pas s'occuper de soi-même, 

qu'est-ce qui nous permet de penser qu'on saura s'occuper des autres, 

et que les conseils qu'on leur donne pour qu'ils prennent soin d'eux sont avisés ?

mardi 18 mai 2021

Tous les auteurs de la collection de livres qu'on appelle la Bible sont inspirés. 

Ça signifie que quel que soit le style littéraire que chacun utilise

ou le point de vue, forcément partial, que chacun défend, 

tous ces écrits nous disent quelque chose de profondément vrai

sur la relation que Dieu entretient avec nous en tant qu'humanité,

et même avec chacun d'entre nous de façon personnelle.

lundi 17 mai 2021

La Trinité, c'est le Père qui se donne tout entier au Fils, qui se donne en retour tout entier au Père,

ce mouvement d'amour éternel et infini qui procède du Père et du Fils étant le Saint Esprit.

Bref, quand Jésus dit qu'il est Un avec le Père, ce n'est pas seulement qu'il pense comme lui

mais qu'il est uni à lui par ce mouvement d'amour sans commencement et sans fin qu'on appelle Dieu.

Quand il prie pour que nous soyons Un, nous aussi, c'est de cela qu'il s'agit : 

pas seulement que tous les chrétiens croient en Dieu ou prient ensemble dans l'Église,

mais que nous soyons unis par un don de soi qui s'approche le plus possible de ce qu'est Dieu, 

grâce à l'amour que nous recevons de lui par les sacrements et qui doit circuler entre nous tous.

dimanche 16 mai 2021

Il ne faut pas confondre mysticisme et sainteté.

Quand bien même je verrais la Sainte Vierge, ça ne ferait pas de moi un saint. 

Et il y a de nombreux saints qui n'ont des révélations divines qu'une fois arrivés au paradis, 

celles des Évangiles leur ayant largement suffit ici-bas pour suivre le chemin qui mène à Dieu.

Il n'y a donc pas grand intérêt, quand on est à la recherche de la sainteté, 

de se laisser fasciner chaque fois que quelqu'un prétend avoir un rapport direct avec le surnaturel.

Il est beaucoup plus utile de méditer la Parole de Dieu et de s'efforcer de la mettre en pratique.

samedi 15 mai 2021

L'amour de Dieu pour nous est sans limites.

S'incarner pour venir vivre avec nous, c'était déjà dingue.

Mourir pour nous permettre d'accéder à la vie éternelle, c'est un cran au-dessus.

Mais demeurer l'un de nous, une fois ressuscité, pour l'éternité... 

Je ne vois pas ce qu'il pourrait faire de plus pour montrer à quel point il tient à nous.

vendredi 14 mai 2021

Une vie qui n'a pas ou plus d'objectif tombe vite dans l'ennui. 

C'est en général de ça que vient la fameuse crise de milieu de vie, d'ailleurs.

Heureusement, quand on est chrétien, notre objectif ultime se situant après la mort, 

il n'est pas possible, tant que l'on continue à s'en préoccuper, de jamais s'ennuyer.

jeudi 13 mai 2021

On s'est rendu compte pendant la pandémie qu'avoir à manger ne suffit pas.

L'absolu nécessaire pour vivre ne permet, en réalité, que de survivre.

La vie a aussi besoin de biens intangibles, comme la liberté de circuler ou l'accès à la culture, 

mais encore d'être productrice et utile, voire de posséder du superflu, 

pour commencer à devenir satisfaisante.

mercredi 12 mai 2021

Le flop total de saint Paul devant l'aréopage n'est pas surprenant. 

L'accueil bienveillant de l'annonce de l'Évangile n'est pas possible

quand on a fait un dieu de ses idées personnelles, 

et que l'on considère donc que personne n'a rien à nous apprendre qui nous soit d'aucune utilité.

mardi 11 mai 2021

Pour se réjouir d'hypothétiques catastrophes majeures à venir, 

il faut n'en avoir connu aucune qui nous ait affecté personnellement. 

lundi 10 mai 2021

Le malheur du développement fulgurant des réseaux sociaux, 

c'est qu'ils diffusent instantanément et mondialement toute sorte de rumeurs, 

mais on réfléchit aussi peu qu'avant leur existence sur le bien-fondé de ce que l'on entend.

Pour réfléchir, il faut du temps, et le rythme effréné des annonces qui sont faites n'en laisse aucun.


dimanche 9 mai 2021

La recherche de la Vérité est incompatible

avec l'esprit de compétition qui veut que l'on cherche à avoir toujours raison.

samedi 8 mai 2021

Je comprends tout à fait qu'il y ait des gens très peu attachés à leur santé, 

et qu'il y en ait pour lesquels il s'agisse de leur bien le plus précieux.

Ce que je ne comprends pas, en revanche, c'est que, quelle que soit la façon de penser de chacun, 

il y ait souvent si peu de respect entre les deux camps.

vendredi 7 mai 2021

L'ajout de couches de traditions humaines sur la religion au cours des siècles 

me fait penser à la suie des bougies qui s'accumule dans les églises : 

on finit par penser que leurs murs ont toujours été noircis, austères et tristes, 

alors qu'ils étaient parfois à l'origine couverts de motifs colorés et joyeux, 

et en tous cas ils étaient propres et lumineux.

Et le pire c'est que, si on s'avise de restaurer l'aspect originel, 

il y aura toujours des gens pour crier au scandale "parce qu'on a toujours connu ça comme ça". 

jeudi 6 mai 2021

Il n'est pas surprenant que quelqu'un qui est très attaché aux biens de la vie éternelle

ne conçoive que peu d'attachement pour les biens d'ici-bas. 

mercredi 5 mai 2021

Il faut avoir l'orgueil plus gros que l'intelligence pour mépriser ceux qui ont vécu avant nous

en considérant qu'ils étaient nécessairement plus idiots ou plus ignorants que nous. 

Petit exercice : essaye de faire du feu sans utiliser aucun moyen découvert ou inventé

par ceux qui nous ont précédé sur cette terre. 

Bon courage. 

mardi 4 mai 2021

C'est tout de même paradoxal : Dieu nous a donné l'intelligence et le libre-arbitre, 

et il y a des personnes qui refusent de les utiliser au nom de la religion. 

lundi 3 mai 2021

     L'Évangile d'aujourd'hui se situe peu avant la Passion du Christ, à la fin du dernier repas que Jésus a pris avec ses apôtres. Il peut maintenant lever un coin du voile qui dérobait encore sa vraie nature à plusieurs de ses disciples : il est dans le Père, et le Père est en lui. Ça n'a l'air de rien, mais c'est la définition même du rapport qui est le sien avec Dieu le Père dans la Trinité. Le Père se donne tout entier dans ce qui constitue le Fils, qui se donne tout entier dans ce qui constitue le Père, ce don permanent et total constituant et étant constitué du Saint Esprit. Ainsi, quand il dit qu'il est le Chemin, la Vérité et la Vie, et que nul ne va vers le Père sans passer par lui, ce n'est pas juste une image, mais la stricte vérité : l'alliance qu'il nous propose c'est de nous inclure en lui, afin de nous inclure dans le Père par la "respiration" permanente et éternelle qui constitue l'être même de Dieu que l'on nomme la Trinité. Quand nous mangeons son corps et buvons son sang sous la forme sacramentelle au cours de la messe, ce n'est pas que nous incluons le Christ en nous, c'est que nous nous incluons en lui, nous entrons en communion avec le seul qui puisse nous faire parvenir au Père parce qu'il est dans le Père et que le Père est en lui. 

    Vivre en Dieu, ce n'est pas seulement une idée ou un concept. Ce n'est pas non plus le simple résultat d'une vie juste et sainte, comme si notre bonté pouvait, sans intervention de Dieu, nous donner le Salut. Non, vivre en Dieu, c'est être inclus en lui par la communion au corps et au sang du Christ. Serait-il donc important de communier, et d'aller à la messe, est-ce que ça ne suffit pas de faire vaguement du bien autour de soi pour être sauvé ? Eh, encore une fois, ce ne sont pas les bonnes oeuvres qui nous sauvent, mais Jésus, "Dieu Sauve" (c'est ce que signifie son nom). 

    Mais alors, comment seront sauvés ceux qui ne communient pas, qui ne pratiquent pas, qui ne sont pas baptisés ou qui ne connaissent pas Dieu ? Je n'en sais rien. Je connais le chemin qui mène à Dieu, parce que le Christ nous l'a enseigné clairement, mais je ne sais pas s'il y a d'autres routes pour parvenir au Christ, et donc à Dieu le Père. L'Église n'est pas missionnaire depuis ses origines pour la beauté du geste ni par volonté hégémonique : si elle va dans toutes les nations pour les baptiser au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, c'est pour obéir à un commandement du Christ ressuscité. Si elle s'efforce de donner les sacrements à qui les veut, c'est pour obéir à la volonté du seul Sauveur. C'est lui le Chemin, la Vérité et la Vie. Comment ne pas en tenir compte, si nous voulons réellement parvenir à Dieu et vivre en Lui pour l'éternité ? 

dimanche 2 mai 2021

Je ne sais pas comment font les gens qui n'ont pas la foi,

ou dont la foi n'est qu'un souvenir d'enfance sans rapport avec leur vie de tous les jours, 

pour être heureux.

Il me semble que beaucoup ont renoncé à chercher le bonheur, 

et même qu'ils considèrent que c'est une ambition démesurée

parce que, comme ils ne l'ont pas trouvé, 

ils en viennent à penser que c'est quelque chose qui n'existe probablement pas. 

C'est que, pour trouver un trésor, ce qui compte, ce n'est pas la quantité d'énergie déployée, 

mais de savoir où chercher. 

samedi 1 mai 2021

Il est amusant de constater que les personnes qui considéraient qu'un évêque en faisait trop peu

ne verront aucun paradoxe à décider que le suivant en fait trop. 

Quand Adam et Ève ont péché, c'était la faute de l'autre, là aussi. 

Quand on trouve que ce sont "les autres" qui sont responsables de notre mal-être, 

il n'est pas inhabituel que la source du problème vienne de soi. 

vendredi 30 avril 2021

On ne peut pas se comparer les uns les autres pour savoir qui est le plus saint.

Celui qui ne fait que 1, qui te dit qu'il n'est pas au maximum de ses capacités ? 

Celui qui fait 10, qui te dit qu'il ne pouvait pas faire 50 ? 

Seul Dieu sait ce qu'il est en droit d'attendre de chacun de nous. 

Ne nous prenons pas pour lui en nous jugeant les uns les autres.

jeudi 29 avril 2021

Quand saint Marc a abandonné la mission à Chypre, saint Paul lui en a beaucoup voulu.

Mais, s'il n'était pas fait pour être missionnaire, saint Marc a cependant écrit un Évangile.

Il y a de la place pour toutes les vocations dans l'Église, 

et ce n'est pas parce que l'une d'entre elles ne nous convient pas 

qu'on n'a pas notre place qui nous attend ailleurs.

mercredi 28 avril 2021

Ça peut sembler bizarre que l'Esprit Saint parlait si facilement aux apôtres de l'Église naissante.

Mais il ne faut pas oublier qu'ils avaient tout quitté pour suivre le Christ

et qu'ils avaient mis leur vie toute entière au service de l'évangélisation des peuples.

Quand on se met tout entier au service de Dieu, il n'est pas si rare que ça d'être inspiré par lui.

mardi 27 avril 2021

Dénigrer la science au nom de la foi

n'a pas plus de sens que dénigrer la foi au nom de la science. 

On peut parfaitement être scientifique et croyant simultanément, 

chaque domaine ayant une compétence propre 

qui n'a pas de rapport direct, d'interaction ni d'opposition avec celle de l'autre,

et la science comme la foi sont au service d'un besoin humain distinct.

lundi 26 avril 2021

Je donne ma vie pour la recevoir de nouveau. Nul ne peut me l'enlever : je la donne de moi-même.

J'ai le pouvoir de la donner, j'ai aussi le pouvoir de la recevoir de nouveau. (Jn)

Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit : "c'est achevé" et, inclinant la tête, il remit l'esprit. (Jn)

Jetant un grand cri, Jésus dit : Père, en tes mains je remets mon esprit". Ayant dit cela, il expira. (Lc)

Pilate s'étonna qu'il fût déjà mort. (Mc)

On entend souvent l'argument prétendant qu'il fallait bien que Jésus soit trahi par Judas, 

pour qu'il soit tué afin d'obtenir notre Salut et notre rédemption. 

Cet argument ne tient pas compte de ce que nous enseignent les Saintes Écritures. 

Certes, Jésus a été crucifié. Mais il est mort parce qu'il a remis son esprit à Dieu. 

Quand il parle du don de sa vie, c'est au sens propre : nul n'aurait pu la lui voler,

c'est lui qui l'a remise à Dieu, de son plein gré, pour aller détruire la mort de l'intérieur.

C'est ainsi que ce n'est pas la violence engendrée par le péché qui a prévalu, 

mais bel et bien la puissance de son amour pour Dieu et pour toute l'humanité.


dimanche 25 avril 2021

Seul ce qui vient de Dieu peut revenir à Dieu.

C'est la raison pour laquelle nous avons absolument besoin de recevoir l'Esprit Saint en nous, 

et c'est aussi pour ça que nous communions au corps et au sang du Christ.

Ce ne sont pas nos idées qui mènent à Dieu, mais Dieu reçu sacramentellement qui nous mène à lui. 

samedi 24 avril 2021

C'est l'esprit qui fait vivre, la chair n'est capable de rien, nous dit Jésus.

Ça semble évident, maintenant qu'il l'a dit.

Mais alors, pourquoi prendre aussi peu de soin de notre esprit

tandis que la bonne santé de notre corps nous préoccupe jour et nuit ?

vendredi 23 avril 2021

Les périodes de confinement auront au moins eu le mérite 

de démontrer, par le manque, le besoin que nous avons des contacts humains.

Bon, après, c'est comme pour toutes nos connaissances : 

reste à savoir si nous en tiendrons compte 

ou si nous nous empresserons de l'oublier sitôt la crise terminée.

jeudi 22 avril 2021

Je ne pense pas que les personnes qui ne sont capables de penser qu'à elles-mêmes

soient capables de connaître un jour le bonheur, 

ni même de comprendre en quoi peut bien consister ce concept étrange.

Celui qui garde sa vie pour lui la perd. 

mercredi 21 avril 2021

La religion chrétienne, c'est l'histoire de Dieu qui nous donne son amitié. 

Libre à nous de l'accepter ou non, 

même si ça me semble fou de choisir de n'en avoir rien à faire par pure fainéantise.

mardi 20 avril 2021

Nombreux sont les chrétiens qui considèrent leur religion comme un bibelot sur une étagère : 

de temps en temps on le regarde, parfois même on le touche ou on fait la poussière, 

mais la majorité du temps, il faut bien reconnaître qu'on ne le voit plus

même si on sait qu'il est là et qu'on lui garde une sorte de vague attachement.

lundi 19 avril 2021

C'est étonnant l'engouement actuel qui privilégie la crémation au lieu de l'enterrement.

Il n'y a pas si longtemps, les fours crématoires symbolisaient à eux seuls

le souvenir d'une abomination inhumaine de masse, 

et aujourd'hui on fait la queue et on paye pour y aller. 

dimanche 18 avril 2021

Notre Salut a besoin pour exister de la grâce de Dieu, qu'il donne sans aucun mérite de notre part,

et de notre bonne volonté, qui s'incarne dans notre façon d'agir quotidienne. 

Il faut, selon une formule bien connue, 

rechercher la grâce de Dieu transmise par les sacrements comme si tout ne dépendait que d'elle,

et agir en conformité avec les commandements de Dieu comme si tout ne dépendait que de nous.

samedi 17 avril 2021

S'il est vrai que Jésus a donné sa vie pour le salut du monde, et donc de toute l'humanité, 

il n'est pas moins vrai qu'il nous laisse le choix d'accepter ce salut ou de le rejeter, 

selon que l'on accepte de recevoir le baptême et de s'efforcer de vivre selon ses commandements

ou que l'on refuse volontairement tout sacrement et toute obéissance aux lois divines. 

vendredi 16 avril 2021

Quand on commet des péchés, il y a deux options : 

reconnaître que ce sont des péchés, que l'on essaye de s'en défaire ou non ;

ou attaquer toutes les personnes qui disent que les péchés qui nous concernent sont des péchés, 

et prétendre qu'ils ne sont en réalité qu'une différence tout à fait légitime, voire recommendable. 

Dans le premier cas, on est au moins conscient de la vérité et on voit clair en soi.

Dans le deuxième, on se ment à soi-même et on ment à tout le monde, 

plus rien n'est clair ni pour nous-même ni pour personne, 

et les péchés qui ne concernaient que nous sont désormais vus comme désirables par beaucoup.

C'est comme ça que le mensonge fait tâche d'huile et contamine beaucoup d'innocents.

jeudi 15 avril 2021

La sainteté n'est pas la recherche de la satisfaction de soi.

Ce n'est pas se regarder dans une glace et être admiratif de l'être sans défauts qui s'y reflète.

C'est aimer les autres, à commencer par Dieu, comme soi-même. 

Rien de plus. Rien de moins. 

mercredi 14 avril 2021

Saint Paul, dans la lettre aux Romains, estime qu’il n’y a pas de commune mesure

entre les souffrances du temps présent et la gloire qui va être révélée pour nous

Il ne dit pas que les souffrances du temps présent ne sont rien, lui qui a tant souffert.

Il dit qu'elles sont sans commune mesure avec la gloire du Ciel. 

Comme le Paradis doit être invraisemblable d'amour, de beauté et de perfection 

pour que tout ce que l'on subit ici-bas soit comme des balayures comparé à ce qu'on y vivra ! 

mardi 13 avril 2021

Personne, à moins de renaître de l'eau et de l'Esprit, 

ne peut entrer dans le royaume de Dieu, nous dit Jésus.

Devenir citoyen du royaume de Dieu est tellement simple ! 

Et pourtant tellement difficile, visiblement, 

quand on constate l'effondrement du nombre de baptêmes.

lundi 12 avril 2021

Si on ne cherche pas à être aimé de personne, 

il ne faudra pas se plaindre le jour où on aura réussi, 

quand personne, effectivement, ne nous aimera.

dimanche 11 avril 2021

On se fait des illusions si on pense aimer Dieu

sans jamais s'efforcer de mettre en pratique ses commandements. 

samedi 10 avril 2021

Aimer quelqu'un ou désirer quelqu'un, ce n'est pas du tout la même chose.

Ce n'est pas totalement incompatible, mais l'un n'a rien à voir avec l'autre.



vendredi 9 avril 2021

L'ordination sacerdotale n'est pas la remise d'un diplôme de théologie.

C'est la transmission sacramentelle d'un charisme qui vient en droite ligne du Christ lui-même.

Ce charisme ne peut être obtenu d'aucune autre manière et aucune formation ne peut le remplacer, quand bien même elle serait d'excellente qualité et sanctionnée par un doctorat, 

et donnée à des gens beaucoup plus intelligents et doués que les prêtres. 

jeudi 8 avril 2021

J'ai rencontré beaucoup de chrétiens dans ma vie qui pensent que pour être saint, il faut souffrir.

Du coup ils ne prennent pas soin de leur santé, choisissent toujours la voie la plus difficile, 

quand ils ne vont pas carrément jusqu'à s'imposer toutes sortes de douloureuses pénitences.

Alors, tout d'abord, Dieu seul est saint. Voilà. Pas besoin de s'énerver.

Ensuite, chercher à être saint, donc à agir comme Dieu, c'est s'efforcer d'aimer Dieu et son prochain.

Est-ce que ça fait souffrir d'aimer ? Souvent, oui, parce qu'il faut donner sa vie, 

et on n'est pas toujours récompensés de notre générosité, on est souvent trahis et abusés.

Eh puis, ici-bas, l'amour est toujours soumis à la mort, de toutes façons.

Voilà en quoi chercher la sainteté peut éventuellement faire souffrir : mais c'est une conséquence, 

et non un moyen qui prétendrait que la voie royale de la sainteté est d'être un masochiste forcené. 

mercredi 7 avril 2021

Je suis persuadé d'une chose, c'est que de nos jours et dans nos pays déchristianisés, 

le premier devoir des prêtres, à part le fait évident de s'efforcer de chercher à vivre saintement, 

c'est de tenir dans le temps, et de tenir en forme.

Pour cela, on est obligés de faire très attention à notre hygiène de vie 

aux niveaux physiologique, psychologique et spirituel, 

mais aussi de respecter scrupuleusement des temps de repos, de vacance et de détente,

quoi qu'il en soit de l'urgence supposée ou réelle des besoins de nos paroisses.

Au temps du curé d'Ars, si un prêtre mourait à la tâche, 

on secouait un arbre et il en tombait plein d'autres pour le remplacer. 

Aujourd'hui, si un prêtre meurt à la tâche, a un nervous breakdown, une dépression 

ou qu'il abandonne le sacerdoce par fatigue, tentation, dérive ou désespoir, 

c'est plein de paroisses qui se retrouvent abandonnées à elles-mêmes.

mardi 6 avril 2021

L'Église ne nous appartient pas, c'est nous qui lui appartenons.

C'est l'Église du Christ, pas de ceux qui sont à son service.

S'en sentir propriétaire, c'est une pente savonneuse.

C'est parce que les grands prêtres se sont approprié la religion qu'ils ont fait crucifier Jésus.

lundi 5 avril 2021

L'assurance de Pierre après avoir vu Jésus ressuscité est impressionnante, 

parce que tout d'un coup, sur la base de cet évènement incroyable, les Écritures deviennent limpides, 

et il saisit tout ce dont Jésus avait parlé et qu'il n'avait jamais compris avant.

C'est la résurrection et la vie éternelle qui donnent tout son sens à la Parole de Dieu.

dimanche 4 avril 2021

Les apôtres de Jésus n'étaient pas des illuminés superstitieux ou crédules.

Mais ils ont été témoins des nombreux miracles de Jésus, 

ainsi que de sa mort et de sa résurrection.

Il y a de quoi ébranler les personnes les plus solidement ancrées dans le réel, 

à la condition néanmoins qu'elles ne soient pas opposées par idéologie à toute révélation divine,

et qu'elles ne refusent pas de croire ce que leurs yeux ont vu et ce que leur mains ont touché

du Verbe de Vie.

samedi 3 avril 2021

Ce samedi saint restera dans les annales comme celui où on n'a réellement rien célébré. C'est le seul jour aliturgique de l'année, c'est à dire qu'on n'est pas censé célébrer la messe. En réalité, on triche un peu, parce que l'impatience nous fait célébrer la veillée pascale parfois relativement tôt, familles avec petits enfants oblige, alors qu'elle n'est censée commencer qu'après le coucher du soleil. Cette vigile, restaurée par Pie XII en 1951, est un pur bijou. La longue geste des interventions de Dieu au long de l'histoire sacrée y est rappelée, puis on a le feu et l'eau, sans parler du vent de l'Esprit Saint quand on a des baptêmes d'adultes, bref c'est une messe emplie d'histoire et de symboles anciens, un vrai recommencement, une vraie célébration de résurrection non seulement du Christ mais de l'humanité toute entière. Mais cette année, nous allons devoir faire sans. Et c'est une chance, tant que ça ne devient pas une habitude, parce que pour une fois, nous allons vivre la même chose que les apôtres. Eux n'ont pas eu une veillée pascale pour se consoler. Leur soirée a été emplie de stupeur, d'incompréhension, de douleur et sans doute même de désespoir. "Nous pensions qu'il était le Messie", et voilà que tout s'est écroulé. Qu'allons-nous faire, maintenant, ont-ils dû se demander ? Quel avenir après cette parenthèse enchantée de trois ans qui les a menés sur les routes, de village en village, pour annoncer la bonne nouvelle du salut offert par Dieu ? C'était Jésus, le lien commun de tous ces disciples. Sans son appel, la plupart ne se seraient jamais connus et auraient même, dans certains cas, été ennemis, si ça se trouve. Sans le maître, plus rien ne fait tenir cette troupe disparate. Et pourtant, ils restent ensemble, à prier. Se souviennent-ils alors que Jésus avait annoncé tout cela ? Ils n'avaient rien compris, pourtant, quand il parlait de résurrection, et encore moins quand il parlait de rejet de la part des grands-prêtres et du peuple, et de crucifixion. Peut-être est-ce Pierre qui maintient l'unité du groupe endeuillé. Peut-être est-ce Marie, elle qui, devant l'incompréhensible, ne se plaint jamais mais "retient toutes ces choses dans son coeur". Peut-être restent-ils ensemble parce qu'il sont trop sonnés pour savoir quoi faire d'autre que de prier, gardant ainsi vivante la flammèche de la foi et de l'espérance malgré la cruelle réalité des faits. En attendant, cette année, nous allons, avec eux, vivre une pleine journée sans messe, sans la consolation de la Vigile Pascale. Prions avec eux, humblement, dans le silence du temps de l'épreuve. L'annonce de la résurrection n'en sera que plus belle, pour avoir été désirée plus longtemps. 

vendredi 2 avril 2021

C'est Dieu qui sauve.

Mais il nous laisse le choix d'accepter ou de rejeter le salut qu'il nous offre, 

selon que l'on décide ou non de recevoir les sacrements qui font renaître. 

jeudi 1 avril 2021

Le but de la morale n'est pas de mettre la honte à tout le monde, 

mais de nous guider sur le chemin qui mène au royaume de Dieu. 

Il ne s'agit donc pas d'interdire n'importe quoi pour le plaisir, 

mais juste de dénoncer les chausse-trapes qui ne mènent qu'à des malheurs.

mercredi 31 mars 2021

Connaître les grands principes de la morale fondamentale, c'est important.

Mais à l'heure de les appliquer sur des cas particuliers, 

il ne faut pas oublier que le prêt-à-porter, ça ne va pas à tout le monde, 

et que dans un grand nombre de cas, il va falloir faire du sur-mesure 

si on veut réellement aider tout le monde équitablement.

mardi 30 mars 2021

Beaucoup de gens confondent le ressenti et la sincérité.

"Si je ressens quelque chose, ce que je fais est sincère, si je ne ressens rien, c'est hypocrite".

Pourtant, le ressenti est plus dû à une sensibilité physiologique qu'à rien d'autre.

On n'est donc pas plus sincère parce qu'on est plus sensible, 

on a juste des instincts un peu plus aiguisés, c'est tout, mais ça ne va pas plus loin que ça.

lundi 29 mars 2021

C'est fou cette facillité avec laquelle on se met à douter des gens mis en accusation, 

quand bien même on n'aurait rien eu à leur reprocher avant et qu'on les connaitrait bien.

"Dieu sait que, le jour où vous mangerez le fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, 

vos yeux s'ouvriront, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal."

Et bim, on doute de l'honnêteté de Dieu, qui nous a pourtant créés, et on commet le péché originel.

Il suffit que des chauffeurs de foule crient "crucifie-le !" pour que tout le monde fasse pareil

et condamne Jésus alors que jusque là, ils ne lui avaient vu faire que du bien. 

De même, il suffit qu'on entende dire du mal de n'importe qui pour que le doute s'insinue, 

jusqu'à ajouter parfois "ah oui, ça ne m'étonne pas, je m'en suis toujours douté...",

alors que la minute d'avant aucune mauvaise pensée ne nous avait jamais traversé l'esprit.

dimanche 28 mars 2021

On voit que c'est bien en tant que Fils de Dieu que Jésus se présente à la Passion, 

puisqu'il décrit à l'avance tout ce qui va se passer, 

et c'est une connaissance qui dépasse ce qu'il pourrait savoir en tant qu'homme.

C'est parce que seul Dieu est capable de nous sauver.

Si la Passion n'avait été vécue que par un homme, aussi exceptionnel soit-il,

elle n'aurait pas eu valeur de rédemption, 

parce que seul l'amour de Dieu n'est pas anéanti par la mort 

mais est capable de la transpercer de part en part, d'en triompher et d'en ressortir victorieux.

samedi 27 mars 2021

Ce n'est pas la peine de beaucoup se creuser la tête pour trouver des pénitences

quand on veut s'efforcer de racheter les péchés qui ne sont pas réparables autrement.

Accepter de bon gré et avec le sourire les difficultés de la vie 

au lieu de toujours se plaindre à la première contrariété, 

c'est une pénitence tout à fait honorable.

vendredi 26 mars 2021

"Dieu, personne ne l'a jamais vu", nous dit Jésus en Jean 1,18.

Sauf que si, du coup, parce que s'il est vrai que nul n'a jamais vu le Père, 

le Fils, qui s'est incarné parmi nous, on l'a vu, touché, écouté et suivi.

Et il se trouve que ce Fils est présent, de façon réelle bien que mystérieuse, 

dans les sacrements, et en particulier dans l'eucharistie.

Ce qui fait que quand on se retrouve devant un tabernacle "habité", 

on est tout à fait réellement en présence de Dieu.

jeudi 25 mars 2021

Quand on agit mal, 

ça ne veut pas dire que l'aspiration qui nous pousse à le faire

est nécessairement mauvaise ou illégitime, 

mais que la réponse qu'on lui donne, en revanche, 

est mauvaise et illégitime.

Par exemple, les gens en colère peuvent avoir une très bonne raison de l'être, 

mais ça ne leur donne pas le droit de se défouler sur n'importe qui quand ça leur prend.

mercredi 24 mars 2021

Être attiré par quelqu'un ou, pour utiliser le langage commun, être amoureux, 

ce n'est pas encore l'aimer.

L'amour n'est pas juste une question de ressenti ou de sentiments, 

c'est d'abord et surtout vouloir le bien de l'autre avant le sien propre.

mardi 23 mars 2021

Parce que tout ce qui existe vient de Dieu, 

Dieu est supérieur à tout ce qui existe.

C'est pourquoi son amitié vaut infiniment plus

que la possession de quoi que ce soit d'autre.

lundi 22 mars 2021

L'arrogance se paye toujours très cher, 

ne serait-ce que parce que ça n'incite personne à la bienveillance.

dimanche 21 mars 2021

Le but premier du Fils de Dieu quand il est venu parmi nous n'était pas de mourir,

mais de nous aimer et de nous rappeler que rien n'est plus essentiel que l'amour.

Seulement voilà, dans un monde soumis à la domination du péché, aimer, c'est toujours dangereux. 

C'est même tellement dangereux que ça lui a coûté la vie. 

Et pourtant, ça vaut la peine de continuer à aimer, quel que soit le prix à payer ici-bas,

parce que la vie que le péché du monde lui a prise, l'amour de Dieu lui a rendue, pour l'éternité, 

prouvant au-delà des apparences que l'amour est véritablement plus fort que la mort, 

et même que lui seul peut la vaincre.