Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

lundi 31 décembre 2012

Nous sommes les disciples de Dieu, et non pas ses maîtres.
C'est donc à nous de suivre ses volontés, et non pas le contraire.

dimanche 30 décembre 2012

Je me demande toujours pour quel motif on peut être orgueilleux...
Notre vie ? Elle ne nous appartient pas, on ne peut y ajouter une seule minute.
La beauté ou l'intelligence ? On les perdra inexorablement, elles n'ont qu'un temps.
Nos biens ? Ils disparaitront, ou passeront à d'autres tôt ou tard.
Nos qualités ? Nous n'y sommes pour rien, c'est juste un don immérité.
Non, vraiment, je ne vois aucun motif qui justifie le moindre orgueil chez l'être humain...

samedi 29 décembre 2012

Les religions inventés par l'homme ont pour but de se concilier
des éventuels esprits, dieux, anges, idoles, puissances, etc etc...
pour qu'ils nous laissent tranquilles en échange de sacrifices ou de prières,
ou pour qu'ils fassent notre volonté.
Le christianisme, en revanche, qui a été inventé par Dieu,
a pour but de nous apprendre à vivre selon ses commandements
en imitant la façon dont le Christ a vécu.

vendredi 28 décembre 2012

On voudrait que Dieu n'intervienne que là où on le lui demande,
et pour faire ce que bon nous semble.
Quelle folie!

jeudi 27 décembre 2012

Comprendre la création comme un coup de pouce donné par Dieu
à un moment donné et forcément très lointain,
ça n'a pas de sens.
Dieu crée. Maintenant. Et pour toujours.

mercredi 26 décembre 2012

L'humanisme restera toujours supérieur aux communautarismes...
je préfère être défini seulement comme humain,
ce qui me rapproche de plusieurs milliards d'individus,
que d'être défini en fonction de mon origine, mon sexe, ma couleur de peau,
mes actes, mon métier ou mes pensées,
qui, tous mis bout à bout, me séparent d'une énorme portion de l'humanité.

mardi 25 décembre 2012

Il faut une petite dose de naïveté pour être heureux,
puisqu'il faut commencer par croire que c'est possible...

Et si c'était vrai...

Et si c'était vrai qu'Il soit né un soir d'été,
Caché dans une grotte aux regards des puissants
Et puis qu'Il ait dû fuir un assassin d'enfants
Porté par ses parents en pays étranger...

Et si c'était vrai qu'après la mort d'Hérode
Il soit revenu vivre en pays de Judée,
Apprenti charpentier d'un village déprécié
En attendant le jour des noces de Cana...

Et si c'était vrai que, passés les trente ans
Il se soit peaufiné un groupe de disciples,
Puis, voyageur sans toit, il ait fait un périple
Pour annoncer aux siens le royaume des enfants

Et si c'était vrai qu'un soir ses ennemis
Aient mis leurs mains sur lui pour lui ôter la vie
Grâce à la trahison de l'un de ses amis
Et que volontairement il ait donné sa vie...

Et que trois jours plus tard Dieu l'aie ressuscité
Pour qu'il soit avec nous jusqu'à la fin des temps...
Si c'était vrai, tout ça, il faudrait être bouché
Ou méchant, ou aveugle... pour dire non à l'Amant.

lundi 24 décembre 2012

Éliminer totalement Dieu de sa vie,
et ensuite se plaindre de son absence,
voilà le sort de l'orgueilleux et du sot.

dimanche 23 décembre 2012

Heureusement que lors de notre jugement dernier,
nous aurons l'Esprit Saint comme avocat :
Lui seul sait dans quels pièges tendus par l'ennemi nous sommes tombés,
et quel est notre degré de responsabilité chaque fois que nous aurons manqué d'amour.
Par exemple, le diable peut toujours accuser Adam et Ève d'avoir croqué la pomme,
mais il ne pourra pas nier que c'est lui qui leur a menti pour qu'ils la mangent,
et qu'il porte donc bien plus qu'eux le poids des conséquences du péché.

samedi 22 décembre 2012

Crier vers Dieu est non seulement un droit, mais parfois même un devoir.
Cependant, une fois qu'on a bien crié,
il faut apprendre à se taire,
si on veut avoir une chance d'entendre sa réponse.

vendredi 21 décembre 2012

Craindre la mort?
Ça me semble tout à fait raisonnable.
Mais avoir peur de Dieu?
Ça, en revanche, ça ne l'est pas.

jeudi 20 décembre 2012

Il est moins grave d'être idiot que d'être orgueilleux.
Les simples d'esprit auront accès au paradis.
Les orgueilleux, non.

mercredi 19 décembre 2012

On a tort de considérer spontanément les gens anormaux
comme s'ils étaient malades, handicapés, nécessairement malheureux de leur différence
ou nécessitant des traitements ou des opérations.
Être anormal, c'est juste être en dehors de la norme, et donc du plus grand nombre.
Les génies sont anormaux. Les artistes sont anormaux. Les saints sont anormaux.
Je ne vois rien là qui nécessite la moindre guérison ou rentrée dans le rang. 
C'est étrange.
Anormal et exceptionnel signifient la même chose,
et pourtant la connotation est tout à fait opposée.

mardi 18 décembre 2012

Si le péché n'était pas entré dans le monde,
la mort non plus n'existerait pas.
Mais le péché étant, à n'en pas douter, bel et bien présent parmi nous,
si nous étions immortels dès ici-bas,
alors la situation de ceux qui s'efforcent de suivre les commandements de Dieu
serait le pire sort que l'on puisse imaginer,
et il serait sans remède,
parce que ce sont les violents qui, depuis toujours, tentent de s'emparer de ce monde...
Il faut bien que la moisson se fasse un jour,
si l'on veut avoir une chance de séparer l'ivraie du blé.

lundi 17 décembre 2012

J'entends souvent dire que c'est le même Dieu,
quelle que soit la religion que l'on choisit,
(comme si c'était, dans la majorité des cas, un choix... mais enfin soit)
et donc que tout se vaut, en définitive.
S'il n'est pas permis de douter qu'il n'y a, effectivement, qu'un seul Dieu,
en revanche la conception que chaque religion en a est, elle, très différente,
et même parfois radicalement opposée (voire quasiment absente).
Seul le christianisme, reprenant la définition qu'en donne saint Jean,
croit que Dieu est Amour.

dimanche 16 décembre 2012

Déjà quand on consacre sa vie à Dieu,
il est si facile d'oublier les tenants et les aboutissants spirituels de notre vie
que je n'ose pas imaginer ce que ça donne
chez ceux qui déjà à la base les ignorent ou n'en ont rien à faire...

samedi 15 décembre 2012

Être prêtre, c'est être témoin
de l'amour fou de Dieu pour le monde
et du désintérêt quasiment total du monde pour cet amour.

vendredi 14 décembre 2012

Rien de bon ne peut être accompli sans humilité.
L'orgueil, bien sûr, a pu accomplir de grandes choses au cours de l'histoire.
Mais jamais sans coûter beaucoup de sang, en général innocent.
On ne peut donc pas dire que ces choses, pour grandes qu'elles aient été, 
soient bonnes.
Déjà quand on a la foi, la maladie et la mort sont des épreuves difficiles à supporter.
Mais alors quand on ne l'a pas...
Franchement, je n'ai jamais compris comment on pouvait les digérer en étant athée. 

jeudi 13 décembre 2012

La foi, c'est comme les assurances :
ça n'empêche pas plus la mort d'arriver qu'une assurance n'empêche les accidents,
mais au moins ensuite on n'a pas à se préoccuper d'autre chose que de soi-même,
l'aspect économique (pour les assurances) ou spirituel (pour la foi)
étant pris en charge par quelqu'un d'autre.

mercredi 12 décembre 2012

Prétendre être disciple du Christ sans croire en Lui me semble assez... improbable?
C'est pourtant ce que font certaines sectes
qui se présentent à nos portes comme chrétiennes
alors qu'elles ne croient pas une seconde que Jésus-Christ est Dieu.
Si le mot "chrétien" n'avait pas été inventé, à Éphèse, pour désigner des gens qui, eux,
le croyaient fermement (au point de donner leur vie pour cette foi),
alors pourquoi pas.
Mais ce n'est pas du tout le cas...
Ils sont donc soit menteurs, soit tellement ignorants
de ce qu'ils se targuent pourtant de connaître mieux que personne
que cette imposture est un motif d'ébahissement permanent en ce qui me concerne.
Comment une génération sacrifiée à l'instabilité affective de ses parents
peut-elle avoir la moindre confiance dans l'amour,
et même, la simple connaissance de ce que c'est vraiment qu'aimer?

mardi 11 décembre 2012

Il est infiniment plus épanouissant
d'apprendre à être ce que l'on est
que d'essayer de devenir ce que l'on n'est pas.

lundi 10 décembre 2012

On devient adulte le jour où on cesse d'être le centre du monde :
quand on devient capable de plus se préoccuper des besoins des autres
que des siens propres.

dimanche 9 décembre 2012

L'autorité est aussi nécessaire à l'éducation
que la tendresse l'est à l'amour.
Autorité ne signifie pas despotisme,
pas plus que tendresse ne signifie mièvrerie.

samedi 8 décembre 2012

Prendre tous les autres pour des cons
n'est pas vraiment un signe d'intelligence...

vendredi 7 décembre 2012

Sans sens du devoir et du sacrifice,
qu'il est difficile de trouver le bonheur!

jeudi 6 décembre 2012

Oser se montrer tel qu'on est vraiment,
sans fards, sans mensonges, sans masque, sans hypocrisie, sans se cacher,
c'est donner au monde la chance de connaître quelque chose de vrai sur Dieu,
en se révélant tel qu'il nous a créés.

mercredi 5 décembre 2012

Dieu restera toujours limité pour nous à ce qu'on en comprend,
autant dire pas grand-chose,
puisque notre intelligence est limitée par des mots et des concepts humains.
Mais si on se met à juste Le contempler,
à se laisser imprégner par sa présence,
alors on peut commencer à en découvrir plus.

mardi 4 décembre 2012

On ne peut pas gagner sa vie en exerçant une activité qui détruit les autres
sans inévitablement finir par être soi-même détruit.
La suffisance et le mépris sont deux excellents moyens 
de rester ignorant toute sa vie.

lundi 3 décembre 2012

Tu te demandes si tu mérites toutes les grâces dont Dieu t'a comblé ?
Mais... le mérite n'a rien à voir avec le fait d'être aimé.
C'est toujours, par essence, une grâce imméritée.

dimanche 2 décembre 2012

Le mal que l'on fait aux autres ?
C'est comme cracher en l'air :
ça finit toujours par nous retomber sur la tête.
Laisser quelqu'un d'autre que soi-même diriger sa propre vie
ou prendre des décisions à sa place
me semble être une pure folie.
S'il peut paraître confortable de ne pas avoir à assumer sa vie,
le prix à payer me semble exhorbitant,
puisqu'il s'agit rien moins que de renoncer à son humanité.
Même Dieu ne nous demande pas ça. Il nous respecte, Lui.

samedi 1 décembre 2012

Il n'y a pas de bien plus précieux que l'amour véritable,
et pourtant il est nécessairement gratuit.