Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

jeudi 2 avril 2015

Savoir qu'on n'est pas Dieu, bon, ça va, on le sait à peu près tous, normalement.
Mais en tenir compte dans la façon dont on traite les autres? Ce n'est pas si évident.
Combien traitent Dieu d'égal à égal, comme si c'était un simple collègue,
dans leur façon de pratiquer quand ça leur chante ou de se tenir à l'église,
de communier sans être en état de grâce, de dédaigner son pardon dans la confession,
de trainer des années avant de faire baptiser leurs enfants...
Combien se croient investis des qualités requises pour sauver le monde,
sauver l'Eglise, imposer leurs idées à tous, tout décider pour leur entourage,
exiger d'eux une soumission, une approbation et une reconnaissance constantes...
Combien pensent qu'ils sont immortels, que rien ne peut leur arriver,
qu'ils sont tout-puissants ou que le monde tourne autour d'eux,
qu'ils sont indispensables et que sans eux rien ne peut marcher comme il faut... 
Tu sais que tu n'es pas Dieu, vraiment? Alors tiens-en compte. Vraiment.