Couv

Couv
Paradis, enfer, purgatoire... des réponses claires.

aléatoire

dimanche 9 février 2020

Le baptême, qui devrait être un motif de joie, 
peut devenir un motif d'affliction et d'amertume, 
quand il est totalement déconnecté d'une vie chrétienne authentique
et qu'il n'est plus qu'un reliquat désincarné de "quelque chose qu'il faut faire".
Quand ceux qui le demandent pour leur enfant ne savent ni à quoi il sert, 
ni la moindre prière, ni même où se trouve leur église ou ce qui s'y passe le reste du temps, 
il faudrait être d'une naïveté qui confine à l'idiotie pour se réjouir de le conférer à leurs enfants.