Couv

Couv
Paradis, enfer, purgatoire... des réponses claires.

radio Mayenne

aléatoire

mardi 11 décembre 2018

Le mépris ne devrait pas avoir sa place 
dans la panoplie des sentiments du chrétien. 
Toute personne que l'on méprise est aimée de Dieu, 
parce que Dieu ne déteste rien de ce qu'Il a créé :  
Il n'aime pas seulement ceux qui sont aimables, contrairement à nous, 
et si le sort du pécheur le préoccupe, Il n'a envers lui aucun mépris.