Couv

Couv
Paradis, enfer, purgatoire... des réponses claires.

aléatoire

mardi 24 décembre 2019

Faire de la publicité à un film blasphématoire en ne parlant que de ça 
dans les réseaux sociaux chrétiens, ou en faisant des pétitions pour les faire interdire, 
m'a toujours semblé totalement contre-productif. 
C'est comme vouloir arrêter un feu d'huile en y jetant de l'eau : 
ça va éclabousser partout et répandre le feu comme jamais, 
alors que la seule méthode efficace pour l'arrêter aurait été de l'étouffer, 
et donc, dans le cas de ce genre de film, de ne pas en parler et de ne pas y aller.