Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

mercredi 19 décembre 2012

On a tort de considérer spontanément les gens anormaux
comme s'ils étaient malades, handicapés, nécessairement malheureux de leur différence
ou nécessitant des traitements ou des opérations.
Être anormal, c'est juste être en dehors de la norme, et donc du plus grand nombre.
Les génies sont anormaux. Les artistes sont anormaux. Les saints sont anormaux.
Je ne vois rien là qui nécessite la moindre guérison ou rentrée dans le rang. 
C'est étrange.
Anormal et exceptionnel signifient la même chose,
et pourtant la connotation est tout à fait opposée.