Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

dimanche 10 novembre 2019

La mort du chrétien ne devrait jamais être vécue comme la mort du païen. 
Mourir n'est jamais très rigolo, c'est un moment pénible à passer, quelle que soit notre foi. 
Mais le chrétien, au moins quand sa foi n'est pas morte, sait parfaitement où il va : 
il rejoint le royaume qui lui a été promis depuis son baptême, 
il va enfin vivre sans entraves en présence de Dieu, qu'il est censé aimer plus que tout
s'il s'est efforcé de mettre en pratique les commandements du Christ. 
Qu'est-ce qui pourrait lui arriver de mieux que d'être réuni à Dieu pour l'éternité, 
enfin libéré du péché, du mal, de l'injustice, des larmes, de la douleur et de la mort ?