Couv

Couv
Paradis, enfer, purgatoire... des réponses claires.

radio Mayenne

aléatoire

jeudi 31 décembre 2020

Le commencement de l'évangile selon saint Jean ne laisse aucune place au doute : 

Jésus est le Verbe de Dieu, Dieu lui-même, sans qui rien ne s'est fait.

Que l'on puisse prétendre être chrétien tout en niant la divinité de Jésus est donc sidérant, 

à fortiori quand on prétend connaître mieux que les catholiques les Écritures Saintes. 

Je dis cela pour les sectes inspirées du christianisme, comme par exemple les témoins de jehovah.

mercredi 30 décembre 2020

Tout le monde n'a pas la vocation particulière de consacrer toute sa vie à Dieu, 

mais il est essentiel qu'il y ait des baptisés qui aient cette vocation, 

pour qu'ils puisse rappeler à ceux qui vivent dans le monde

le chemin qui mène au Royaume de Dieu et les priorités de la vie chrétienne, 

quelle que soit la vocation personnelle de chacun. 

mardi 29 décembre 2020

On ne connait jamais ce qu'il y a dans le fond du coeur des autres, 

même quand on les aime beaucoup.

Comment le pourrait-on, alors qu'on ne sait même pas parfaitement

ce qu'il y a au fond de notre propre coeur, 

et qu'on ne cesse de le découvrir, tout au long de notre vie, 

au gré des circonstances auxquelles on est confronté de gré ou de force ? 

Tant qu'on n'a jamais été confronté à la peur, à la maladie ou au malheur, par exemple,

comment savoir si on est courageux ? 

On peut supposer qu'on le sera mais, en vérité, on n'en sait rien.

De la même façon, prétendre connaître parfaitement quelqu'un d'autre, 

c'est tenir pour vrais des à-priori dont on ne sait pas s'ils vont résister à l'épreuve de la réalité.

lundi 28 décembre 2020

Tiens il y a une petite pensée américaine que j'aime beaucoup : "life is hard, then you die". 

Ce qui signifie : "la vie est dure, et après on meurt". 

Ça résume assez bien la vie de ce monde, qui est sous le règne du péché. 

Bien sûr, pour compléter, il faudrait ajouter qu'après on ressuscite, et que la vie est douce

tant qu'on ressuscite dans le royaume de Dieu. 

dimanche 27 décembre 2020

Le mensonge est une invention du démon.

Son utilisation n'est jamais anodine, 

et sa généralisation entraine des catastrophes aux proportions épiques.

samedi 26 décembre 2020

Jusqu'à notre époque, beaucoup de monde avait du mal à croire 

à ce qu'ils ne pouvaient pas voir de leurs propres yeux.

Maintenant, avec toutes les vidéos et photos montées de toutes pièces ou montrées hors contexte

qui circulent sans interruption dans les réseaux sociaux, 

on a même du mal à croire à ce qu'on voit. 

vendredi 25 décembre 2020

 Moins on a de besoins, plus il est facile d'être heureux.

jeudi 24 décembre 2020

La protection de la vie humaine est incompatible avec la mondialisation de l'économie.

La pandémie nous aura au moins appris ça. 

Maintenant, le truc, c'est de savoir si on va en tenir compte, 

et combien de temps ça prendra pour réinventer une économie à visage humain.

mercredi 23 décembre 2020

Il faut parler à Dieu chaque jour, quelle que soit la façon dont on prie. 

Ça évite d'oublier le but de notre vie sur cette terre, 

qui est de vivre avec lui, dans son royaume, pour l'éternité. 

mardi 22 décembre 2020

Ça m'a toujours impressionné que le premier réflexe de Marie après la visite de l'ange

ait été d'aller vivre chez sa cousine Élizabeth pour l'aider dans ses derniers mois de grossesse.

Voilà une femme toute tournée vers les autres et qui ne pense pas à elle-même.

J'ai connu beaucoup de chrétiens avec la même caractéristique, qui n'a rien d'évident : 

les personnes qui font tout pour les autres sans attendre qu'on leur demande, 

tout le monde considère leur générosité comme un dû.

Mais si un jour elles-même sont dans le besoin ou malades, 

il n'est pas rare de constater que personne ne bouge le petit doigt pour les aider.

lundi 21 décembre 2020

Il n'y a pas que les virus dans la vie, 

il y a aussi la naissance du Fils de Dieu.

C'est important de savoir se sortir de ses problèmes

pour se réjouir des joies des autres, 

à fortiori quand elles nous concernent aussi.

dimanche 20 décembre 2020

Dieu n'a pas voulu que le roi David lui bâtisse un temple, car c'était un homme de guerre. 

Il ne peut pas demeurer en nous, ni nous en lui, si nous n'avons pas de paix en nous. 

samedi 19 décembre 2020

Tu ne sais pas de quoi te confesser parce que tu ne te connais aucun défaut ? 

Demande à tes amis et aux personnes les plus proches de toi. 

S'ils peuvent parler en toute impunité, ils vont t'en trouver, eux, des défauts. 

vendredi 18 décembre 2020

Quand bien même quelqu'un n'aurait pas été conçu par amour, 

il a malgré tout été créé par l'amour de Dieu.

Là où l'amour humain peut faire défaut, l'amour de Dieu demeure de toujours à toujours.

jeudi 17 décembre 2020

Je ne pense pas qu'il soit jamais normal de se prendre pour un "maître" en religion.

Nous n'avons qu'un seul maître, le Christ. 

Nous ne sommes tous, quel que soit notre investissement, que des disciples. 

Ça ne veut pas dire qu'on n'a pas des compétences ou des connaissances sérieuses, 

mais aucune d'entre elle ne suffit à mettre qui que ce soit au niveau du Fils de Dieu.

mercredi 16 décembre 2020

Il y a des gens qui pensent que pour être saint, il faut être parfait. 

Que pour être parfait, il faut être exigeant. 

Qu'être exigeant, ça signifie être dur envers soi-même et envers les autres.

Ignorent-ils donc que le seul saint, c'est Dieu, 

lui dont le joug est facile à porter et le fardeau léger, 

lui qui fait pleuvoir sur les justes et sur les pécheurs sans discrimination ? 

On n'est pas d'autant plus saint qu'on est plus dur envers ceux qui nous entourent.

Être saint, c'est donner sa vie pour ceux qu'on aime, 

pas exiger de tout le monde qu'ils consacrent la leur à exécuter strictement nos ordres.

mardi 15 décembre 2020

Avec Dieu, ce n'est pas tellement ce qu'on lui promet qui compte, 

c'est ce qu'on fait : on met en pratique ses enseignements, ou non ? 

lundi 14 décembre 2020

Le péché n'est pas de l'ordre de l'invention, mais de la découverte, 

même si cette découverte s'est faite par révélation. 

Dieu nous a révélé simultanément la raison profonde des malheurs du monde, 

et le chemin pour les éviter et pour vivre à nouveau en sa présence, 

ici-bas et pour l'éternité.

dimanche 13 décembre 2020

Il y a plein de monde aujourd'hui qui croit que les religions, et le christianisme en particulier,

ont inventé les péchés pour faire peur aux gens et les tenir sous leur coupe.

C'est idiot. 

Avertir des conséquences de tel ou tel acte, ce n'est pas inventer la conséquence.

Si on m'avertit que si je mets la main sur une flamme, je vais me brûler, 

et que je mets la main sur la flamme quand même, la brûlure n'est pas une punition, 

juste la conséquence logique de mon acte.

C'est pareil pour les péchés. Ils ont des conséquences graves en eux-mêmes, 

mais ce n'est pas parce qu'on en avertit le monde

qu'on a inventé ces conséquences pour faire vivre les gens dans la peur ou la culpabilité.

samedi 12 décembre 2020

La religion chrétienne ne consiste pas à faire du commerce avec Dieu, 

en lui filant des trucs, genre des sacrifices ou des prières, 

en échange de ce qu'on lui demande et qui nous ferait plaisir.

En réalité, le but du jeu, c'est d'apprendre à vivre selon ce que nous sommes, 

tel que ça nous a été révélé par Jésus Christ, 

c'est à dire des êtres créés par amour et destinés à aimer éternellement. 

Aucun rapport, donc, avec du donnant-donnant commercial.

vendredi 11 décembre 2020

Tiens, je me souviens d'une petite histoire amusante.

Dans une armée, un noble discute avec un mercenaire.

Il lui dit : "pfff, bien sûr, vous ne vous battez que pour l'argent, n'est-ce pas ?"

Ce à quoi le mercenaire lui répond : "bien sûr, pas vous ?"

Et le noble réplique, le menton en avant : "moi, monsieur, je me bats pour l'honneur !"

Ce à quoi le mercenaire répond : "chacun se bat pour ce qui lui fait le plus défaut, j'imagine". 

J'aime bien cette histoire. Elle dit quelque chose de profondément vrai.

jeudi 10 décembre 2020

L'orgueil n'a rien à voir avec les compétences, 

ou plutôt si, mais pas dans le sens où on l'imagine :

les personnes les plus orgueilleuses que j'ai rencontrées de ma vie 

sont celles qui avaient le plus de défauts et d'incapacités en tout genre, 

alors que les personnes les plus humbles étaient les plus capables 

et possédaient une intelligence tout à fait exceptionnelle.

En fait, être orgueilleux n'est pas un très bon signe, maintenant que j'y pense.

mercredi 9 décembre 2020

Il est plus facile et léger d'aimer que de détester, 

et pourtant satan, qui nous hait, 

ne cesse de nous pousser à la détestation les uns des autres. 

Résistons-lui en puisant nos forces dans l'amour que Dieu a pour nous !

mardi 8 décembre 2020

On pourrait se dire que c'est de la triche que Marie soit sainte, 

puisqu'elle a été préservée du péché originel par une grâce spéciale de Dieu.

Ah, mais Adam et Ève aussi ont été conçus sans le péché originel, 

ça ne les a pas empêchés de l'inventer.

La sainteté, ce n'est pas juste la grâce de Dieu qui nous protège du mal, 

il y a aussi besoin, pour que ça serve à quelque chose, 

de notre bonne volonté et de notre docilité à la volonté de Dieu. 

C'est la conjonction de la grâce et de notre réponse qui fait qu'on est saint ou pas.

lundi 7 décembre 2020

Un acte d'humilité véritable c'est, quand quelqu'un a un problème insolvable, 

de l'orienter vers Jésus au lieu de croire qu'on va pouvoir le sauver soi-même. 

Ne pas se prendre pour le sauveur du monde, c'est le début de l'humilité.

dimanche 6 décembre 2020

La prière est importante.

Pas pour avoir Dieu à nos ordres, ce n'est pas comme ça que ça marche, 

mais pour être mieux disposés à mettre en pratique les conseils qu'il nous a donnés.

samedi 5 décembre 2020

Jésus était vraiment le messie que le Peuple Élu attendait en le sachant, 

et dont tout le reste du monde avait besoin sans le savoir.

Mais les siens ne l'ont pas reconnu, ils n'étaient pas prêts.

Ce n'est qu'en s'efforçant d'aimer tout le monde qu'on se prépare à recevoir Dieu.

vendredi 4 décembre 2020

Quelque chose qui devrait te mettre le sourire aux lèvres, 

c'est de penser à l'amour que Dieu a pour toi. 

Il a donné sa vie en échange de la tienne !

Un amour pareil, ça met du baume au coeur, non ? 

jeudi 3 décembre 2020

Ce n'est pas en me disant "Seigneur, Seigneur !" qu'on entrera dans le royaume des Cieux, mais c'est en faisant la volonté de mon Père qui est aux Cieux... 

            Ce que Jésus nous demande, ce ne sont pas juste des incantations, ni même des prières ou des louanges. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas prier, bien sûr, mais notre prière doit avoir une orientation claire : demander à Dieu de nous aider à faire sa volonté, et non pas la nôtre. La nôtre vaudrait-elle moins que la sienne ? Eh, bien sûr qu'elle vaut moins ! Parce que notre volonté peut être dévoyée par le péché : on peut facilement, en ne suivant que notre volonté propre, n'aimer que soi, éventuellement les autres quand on en ressent le besoin, et Dieu quand on n'a rien de plus intéressant à faire, et cette façon de faire ne peut ni nous combler ni nous apporter le bonheur ou la paix.

            Dans la prière que Jésus nous a enseigné, la première partie consiste à demander que le Nom de Dieu soit sanctifié et que sa volonté soit faite. Ce n'est pas une prière pour demander à Dieu de faire notre volonté, ou de nous laisser la mettre au service de ce qui nous semble bon, mais une prière pour nous mettre, fidèlement, humblement, avec persévérance et dévouement, à son service. 

            Quelle est donc cette volonté de Dieu ? Jésus nous l'a fait connaître : aimer Dieu par-dessus tout, et son prochain comme soi-même. Le triple commandement de l'amour : d'abord Dieu, puis notre prochain, puis soi-même. Et il nous dit aussi en quoi consiste l'amour : il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Le chemin qui mène au Christ, et par le Christ, à Dieu le Père, est donc particulièrement clair, et peu sujet à l'interprétation personnelle. 

            Aimer Dieu par-dessus tout, parce que nous sommes appelés à vivre, pour l'éternité, dans son Royaume. Quel plaisir y aurait-il à vivre en présence de Dieu pour l'éternité, si nous n'avons pour lui que de vagues sentiments peu suivis d'effets ? Quel bonheur peut-on trouver à ressusciter en présence de quelqu'un qu'on n'aimerait pas plus que tout ? S'il nous faut apprendre à aimer Dieu par-dessus tout, c'est parce que notre vocation consiste à vivre avec lui pour toujours. 

            Mais avec lui vivront toutes les personnes qui auront fait le même choix. Alors comment y vivre en paix, si on n'est pas rempli d'amour, de bienveillance, de tendresse, de générosité et de pardon pour toute l'humanité ? Toute ? Oui, toute. Qui sait qui vivra en présence de Dieu ? On ne peut pas faire l'impasse sur qui que ce soit, parce que tout le monde est invité à la même vie éternelle en sa présence, et on ne peut pas savoir qui y parviendra. 

            Enfin, il faut s'aimer soi-même, mais c'est ce qu'on fait naturellement quand on aime d'abord Dieu puis son prochain, parce que c'est notre intérêt et notre bonheur éternel que de vivre, ressuscités, en leur présence. 

            Voilà la volonté de Dieu, voilà le chemin qui mène à lui, voilà la vocation de l'humanité toute entière.

mercredi 2 décembre 2020

C'est bien de faire un temps de pénitence pendant l'Avent, 

c'est à dire de s'efforcer, par un bien que l'on fait, 

de réparer les conséquences des péchés dont on a demandé pardon à Dieu dans la confession

mais qu'on n'a pas pu réparer directement pour une raison ou pour une autre.

Cette année, avec le confinement, la pénitence est toute trouvée, et nous la subissons tous.

Mais pour qu'elle serve à notre bien, tant qu'à faire, puisque de toutes façons il faut la subir,

encore faut-il l'accepter de bon gré, et ne pas s'en plaindre chaque jour que Dieu fait.

mardi 1 décembre 2020

Il ne faut pas confondre christianisme et mysticisme. 

Si certains rares chrétiens sont mystiques, ce n'est pas le cas de la majorité du genre : 

vivre chrétiennement n'implique pas, de soi, de passer son temps à avoir des visions,

des révélations, à faire des miracles ou à annoncer des prophéties. 

Ces choses peuvent arriver durant une vie, pourquoi pas, ça nous est parfois nécessaire,

mais si c'est le cas ça ne sera, le plus souvent, qu'à petite dose.

La vie du disciple du Christ consiste plutôt à mettre en pratique ses enseignements,

bien plus qu'elle ne consisterait à le voir régulièrement en trois dimensions 

au milieu de trompettes célestes et d'anges virevoltant dans tous les sens.

lundi 30 novembre 2020

Vouloir prêcher la Vérité telle qu'elle nous a été enseignée par Jésus Christ

et vouloir à tout prix plaire aux personnes auxquelles on prêche, 

ce sont deux activités incompatibles. 

La Vérité et la démagogie ne sont pas miscibles. 

dimanche 29 novembre 2020

Ce n'est jamais une bonne idée de pleurer sur soi-même. 

Tout d'abord, personne n'aime la compagnie des gens qui chouinent.

De plus, c'est la voie royale pour entrer en dépression. 

Alors parfois il faut se mettre des coups de pied au derrière, 

redresser la tête et moucher son nez, et s'efforcer d'affronter la vie avec bravoure.

Seul, c'est difficile. Mais avec l'aide et la compagnie de Dieu, c'est jouable. 

samedi 28 novembre 2020

Il n'est pas nécessairement évident d'être courageux, 

et de savoir affronter dignement les catastrophes et les difficultés de la vie. 

Mais c'est quelque chose que l'on peut demander à Dieu. 

S'il donne volontiers la sagesse à qui la lui demande, 

il n'y a aucune raison qu'il refuse de nous donner du courage.

vendredi 27 novembre 2020

La date de la fin du monde n'a aucune importance en soi.

Ce qui est important, c'est de chercher honnêtement 

à mettre en pratique les enseignements du Christ, 

ici et maintenant. 

jeudi 26 novembre 2020

Une personne qui fait du chantage pour pouvoir se marier le jour, le lieu et l'heure prévus par elle, 

quoi qu'il en soit des possibilités du prêtre ou de la paroisse concernés, 

et qui dit que si on ne fait pas comme elle veut, 

elle ne se mariera pas à l'église et vivra dans le péché par notre faute, 

il ne faut surtout pas se mettre en quatre pour céder à sa demande.

Il est bien évident que, dans les qualités requises pour se marier, 

on demande d'avoir à faire à des adultes réfléchis et "finis", 

pas à des gamins immatures qui se roulent par terre dès qu'on ne cède pas à tous leurs caprices.

mercredi 25 novembre 2020

J'ai souvent vu des "infirmières" se marier avec des hommes problématiques, 

ou des "chevaliers blancs" se marier avec des femmes problématiques.

Tous ont la même intention : sauver la personne pour laquelle ils ressentent de la miséricorde 

en se mariant avec.

Le problème, c'est que rares sont ceux qui ont les moyens de leurs ambitions : 

une vie à faire tenir tou(e) seul une union qui ressemble plus à une adoption qu'à un mariage, 

c'est long, et bourré d'inévitables frustrations qu'il va falloir assumer tout(e) seul(e).

mardi 24 novembre 2020

On a souvent tendance à accuser les autres des défauts que l'on a soi-même.

En effet, il est bien plus facile d'identifier chez les autres les défauts que l'on connait bien, 

plutôt que ceux dont on n'a même pas idée parce qu'ils ne nous concernent pas.

Du coup, c'est rassurant de savoir que quand un moralisateur nous fait la leçon, 

ce dont il parle le concerne en général bien plus que ça ne nous concerne nous.

lundi 23 novembre 2020

On ne nait pas généreux, et on ne le devient pas du jour au lendemain.

C'est à force de petits sacrifices qu'on devient capable d'en accomplir des grands. 

dimanche 22 novembre 2020

Il n'y a de sauveur que le Fils de Dieu, Jésus Christ.

Mais, s'il n'est pas en notre pouvoir de sauver le monde, 

on peut malgré tout participer, à notre petit niveau, à aider les uns ou les autres.

Si on sauvait ainsi ne serait-ce que l'âme d'une seule personne au cours de toute notre vie, 

ça ne serait déjà pas si mal.

samedi 21 novembre 2020

Mettre son espoir en des personnes ou, pire encore, en des objets inanimés, fussent-ils en or, 

c'est l'assurance de ne jamais trouver un bonheur durable et profond.

Des plaisirs, oui, peut-être. Des joies aussi, d'ailleurs. Mais le bonheur, 

un bonheur capable de durer au-delà de la mort et pour l'éternité ? 

Ce n'est qu'en mettant son espérance en Jésus Christ qu'on peut l'atteindre en plénitude.

vendredi 20 novembre 2020

Je trouve parfaitement dommageable (et relativement pathétique) que soit née la mode 

qui consiste à s'inspirer du monde de l'entreprise pour apprendre à gérer une paroisse.

Une paroisse n'est pas une entreprise commerciale. 

Il ne s'agit pas de constituer des équipes de "winners", 

ces gens qui ont une très haute opinion d'eux-mêmes et qui veulent gagner le monde à leur cause. 

Nous ne sommes que les humbles disciples du Christ, 

et ce n'est pas notre efficacité qui est importante, mais notre indéfectible fidélité à sa Parole

et notre amour de Dieu qui dépasse toutes les circonstances, bonnes ou mauvaises, de notre mission.

jeudi 19 novembre 2020

L'humilité est, de façon générale, une vertu très appréciable.

Mais quand on a la responsabilité d'autres personnes, 

particulièrement quand on est prêtre, 

alors elle devient une vertu indispensable, 

peut-être même la plus importantes de toutes, 

parce que l'orgueil peut éventuellement mener les âmes à soi-même, 

mais certainement pas à Dieu. 

mercredi 18 novembre 2020

L'intelligence d'Adam et Éve ne leur a pas été d'un grand recours contre la tentation du diable.

Contre les mensonges, il peut arriver que l'intelligence ne serve pas à grand chose, 

et que notre seul recours se trouve dans notre Foi, et non dans notre réflexion. 

Encore faut-il avoir une Foi bien formée et fermement ancrée sur les enseignements de Jésus Christ.

mardi 17 novembre 2020

Attention au biais de confirmation, cette tendance naturelle à n'accepter comme vrai

que ce qui va dans le sens de ce dont on était déjà persuadé dès le début. 

Si on se laisse séduire par lui, on se rend incapable d'apprendre et de comprendre

quoi que ce soit qui dépasse le cadre forcément restreint et partial de nos connaissances.

En bref, on risque de rester têtu et obtus toute notre vie, 

ce qui n'est pas vraiment considéré comme le signe d'une grande intelligence.

lundi 16 novembre 2020

Quand notre Foi est fermement fondée sur le Christ seul et unique Sauveur du genre humain, 

alors il est très facile de déboulonner tous les faux sauveurs qui apparaissent ici et là, 

et de voir clair dans leur jeu, qui ne tend qu'à leur intérêt personnel, 

au surdimentionnement de leur égo ou à faire leur fortune. 

Jésus est le Messie. Il n'y en a pas d'autre.

dimanche 15 novembre 2020

Au cours de l'Histoire, il y a eu des siècles entiers où les chrétiens communiaient très peu, 

voire quasiment jamais.

Et pourtant ces siècles n'ont pas été avares en production de saints, 

je pense par exemple à sainte Thérèse d'Avila, qui a vécu dans ce genre de période.

La communion fréquente est certes importante, et vivement recommandée. 

Mais ne pas pouvoir communier pendant un mois ou deux, ce n'est pas la fin du monde,

et ça ne doit pas nous empêcher de rechercher activement la sainteté au quotidien.

samedi 14 novembre 2020

C'est à cause d'un mensonge que le péché est entré dans le monde, et avec le péché, la mort.

Le mensonge est quelque chose de grave, ce n'est pas un petit péché gentillet et anodin.

Il faut donc faire très attention à ne pas mentir à tort et à travers, c'est la base, 

mais aussi à ne pas être les vecteurs inconscients de mensonges inventés par d'autres, 

et qu'on transmettrait innocemment mais abondamment à travers les réseaux sociaux par exemple.

Être convaincu de quelque chose n'en fait pas automatiquement quelque chose de vrai.

vendredi 13 novembre 2020

Il y aura, un jour, un retour du Christ, puisqu'il nous l'a dit. 

Ça correspondra, si on a tout bien compris, à la fin de ce monde, au moins tel qu'il existe maintenant.

Ces éléments font partie de la Foi chrétienne, c'est entendu.

Mais voir la fin du monde arriver toutes les cinq minutes, 

ou avoir la certitude morale qu'on y assistera de notre vivant et que tout l'indique, 

j'ai remarqué que c'était souvent plus basé sur un état dépressif latent (bien qu'habituellement ignoré)

que sur quoi que ce soit de concret et d'irréfutable.

Au lieu de se laisser distraire par des élucubrations basées sur ce que nous disent nos tripes, 

on ferait mieux de s'occuper de mettre en pratique, jour après jour, la volonté de Dieu. 

C'est infiniment plus important et, pour le coup, parfaitement concret. 

jeudi 12 novembre 2020

Il y a beaucoup de possibilités d'aides pour parvenir au Christ :

un prêtre, un(e) saint(e), un(e) consacré(e), un évêque, un pape, un fondateur... 

bref telle ou telle personne qui nous a influencé ou guidé, 

en tous cas qui nous a donné envie d'en savoir plus et de nous approcher de Jésus.

Mais la personne intéressante, c'est le Christ, ce n'est pas celle qui l'a pointé du doigt, 

et la personne qu'on doit aimer plus que tout, respecter et suivre, c'est le Christ, 

quoi qu'il en soit de notre gratitude ou de notre affection 

envers l'intermédiaire qui nous l'a fait connaître et aimer.

mercredi 11 novembre 2020

C'est amusant que saint Paul nous rappelle qu'on "doit être soumis

aux gouvernants et aux autorités, qu'on doit leur obéir

et être prêts à faire tout ce qui est bien"... 

Être chrétien ne consiste pas à être systématiquement des rebelles, on dirait.

C'est bien qu'il nous le redise de temps en temps.

mardi 10 novembre 2020

La prière n'est pas une incantation magique 

destinée à tordre le bras de Dieu pour lui faire faire notre volonté. 

Une prière faite sans authentique humilité a bien peu de chance d'aboutir.

lundi 9 novembre 2020

Un président catholique des États-Unis a raconté

qu'un jour son grand-père, alors qu'il n'était qu'un gamin, lui a dit : "garde la Foi", 

et sa grand-mère a corrigé : "non, partage-la". 

La Foi est un trésor qui se partage. Ne prive pas les gens que tu aimes du don de la Foi.

dimanche 8 novembre 2020

La science n'est pas l'ennemie de la foi, et vice-versa.

C'est juste qu'elles n'ont pas le même angle de décryptage du réel. 

C'est un peu comme la poésie et la peinture : 

ce n'est pas parce qu'elles interprètent le réel par des moyens différents

qu'une a raison et l'autre a tort, ou qu'une est nécessaire et l'autre inutile, 

ni qu'elles ont la moindre raison de se détester ou de se mépriser.

samedi 7 novembre 2020

On ne peut pas tout bien faire au cours de notre vie. 

Mais on n'est pas obligé pour autant de ne rien faire de bien. 

Si on rate des choses, au moins qu'on se rattrape sur d'autres, 

en fonction des capacités et des facilités de chacun. 

vendredi 6 novembre 2020

Derrière tout péché se trouve le diable, de près ou de loin. 

Ce n'est pas un déni de responsabilité, parce qu'on collabore au péché, 

mais il n'y aurait rien à collaborer s'il ne nous tentait pas d'abord.

C'est pour ça que l'ennemi, c'est toujours le diable, en définitive, 

même s'il est compréhensible d'en vouloir à ceux qui ont collaboré avec lui.

jeudi 5 novembre 2020

 Messe en direct chaque jour à 9h ici (cliquer) 

C'est marrant, au séminaire, l'une des premières choses qu'on nous apprend, 

c'est qu'il est plus important "d'être" que "d'agir", en particulier quand on est prêtre. 

Mais quand on sort du séminaire, c'est la première chose qu'on oublie, 

et on se met à courir dans tous les sens comme des canards sans tête. 

mercredi 4 novembre 2020

Le péché ne serait pas si grave s'il n'éloignait pas de Dieu. 

Mais beaucoup de monde est éloigné de Dieu par leurs propres péchés, 

et aussi par les péchés des autres, 

surtout quand il s'agit des péchés de ceux qui sont censés être au service de Dieu. 

mardi 3 novembre 2020

Les catholiques, on a tendance à se croire un peu au-dessus des autres.

"Si on croit à l'eucharistie, on n'a pas à avoir peur du virus !"

"Tout ce qui est fait est spécifiquement contre nous, pour empêcher la liberté de culte !"

"Faisons des pétitions pour imposer le retour de la messe publique malgré le confinement !".

Voilà quelques-unes des choses que l'on entend crier, ces temps-ci, 

je dis "crier" parce que ceux qui défendent ces thèses sont très bruyants, voire agressifs. 

On passe notre temps à prêcher sur l'importance de la vertu d'obéissance. 

Mais visiblement, quand il s'agit de la mettre en pratique, vu qu'on est plus malins que tout le monde, 

on ne se sent pas concernés par ce qui est décidé par quelqu'un d'autre que nous 

pour le bien de tous.

Pourtant, ceux qui ne prétendent pas vivre dans l'humilité, contrairement à nous, 

le mettent en pratique avec bien plus de docilité, alors que ça ne les arrange pas plus que nous.

lundi 2 novembre 2020

Quand tu sens la haine t'envahir, 

cette simple prière : 

"vade retro satanas"

suffit pour retrouver la paix et pouvoir respirer à nouveau. 

dimanche 1 novembre 2020

Le catéchuménat n'est pas une science exacte. 

Beaucoup de diocèses ont établit des temps de préparation standardisés, en général 3 ans, 

mais quand quelqu'un vient envoyé par Jésus ou par l'Esprit Saint, 

poussé par un besoin impérieux de les recevoir en plénitude, 

alors je ne vois pas l'intérêt de le faire attendre plus longtemps qu'il ne le faut, 

après lui avoir donné une catéchèse suffisante 

et avoir vérifié l'honnêteté de sa demande par sa participation assidue à la messe. 

samedi 31 octobre 2020

Le meilleur moyen pour être proche de Dieu 

n'est pas de faire preuve de beaucoup de volonté ou de faire beaucoup d'efforts, 

mais bien de savoir reconnaître tout ce qu'on fait de mal

et d'en demander pardon avec sincérité et humilité. 

vendredi 30 octobre 2020

Quand quelqu'un est un fou sanguinaire, qui faut-il protéger ? 

Lui en évitant à tout prix de le provoquer ? 

Ou ceux qu'il est prêt à assassiner chaque fois qu'il est énervé, 

en s'assurant qu'il ne soit pas en état de nuire ?

jeudi 29 octobre 2020

C'est important d'avoir du temps les uns pour les autres. 

Aimer les gens, se dire ou leur dire qu'on les aime, c'est bien gentil, 

mais si on n'a jamais de temps à leur consacrer, 

ça envoie un message qui ne va pas vraiment dans le même sens. 

mercredi 28 octobre 2020

Avoir assez d'argent pour vivre, c'est une chose.

Mais se mettre au service de l'argent, en lui sacrifiant notre vie personnelle, nos relations, 

notre temps, nos pensées, notre paix intérieure, nos valeurs morales, etc etc...

c'en est une autre.

Être au service de l'argent n'est pas exactement la voie royale qui mène au Paradis.

mardi 27 octobre 2020

Toute personne qui se cache derrière la Bible ou derrière sa religion

pour justifier sa haine envers qui que ce soit sur cette terre

commet un sacrilège,

en attribuant à Dieu une haine qui n'appartient qu'à elle. 

lundi 26 octobre 2020

La plus grande difficulté qu'on a pour suivre notre conscience et ce qu'on croit être moral ou pas, 

c'est l'énorme capacité d'adaptation de l'humanité pour tout ce qui est nouveau. 

Quelque chose peut avoir été considéré comme immoral ou amoral pendant des millénaires,

pour peu que quelqu'un insiste un peu pour montrer qu'on s'était trompés, 

et insinue que tous ceux qui ne pensent pas comme lui sont des arriérés primitifs,

et hop, on change de façon de penser comme si de rien n'était. 

Et ce qui vaut pour l'Histoire en général vaut pour l'histoire de chacun lors de sa croissance.

Je ne dis pas que tout ce qu'on a toujours cru est vrai ni nécessairement bon, 

mais je dis qu'il ne faut pas suivre aveuglément toute nouvelle façon de penser, 

surtout quand elle s'oppose à ce qu'on a toujours considéré comme moralement juste, 

pour la seule et mauvaise raison que c'est nouveau et que quelqu'un cherche à nous l'imposer

comme la nouvelle normalité. 

dimanche 25 octobre 2020

Le prêtre qui célèbre la messe n'est pas là pour plaire à l'assemblée, 

mais pour célébrer le renouvellement du sacrifice non sanglant du Christ.

Je comprends bien que certains soient plus au goût de la communauté que d'autres. 

Mais peu importe que le célébrant soit plus ou moins apprécié,

tant qu'il accomplit fidèlement ce pour quoi il est là.