Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

mardi 30 septembre 2014

N'être important pour personne est quelque chose d'affreux,
mais ça n'est pas une fatalité :
pour que les autres s'intéressent à nous, 
il faut aussi s'intéresser à eux.

lundi 29 septembre 2014

Le bonheur sans Dieu, à supposer qu'il soit possible (ce que je ne crois pas),
serait de toutes façons nécessairement incomplet et temporaire 
et donc, d'une certaine façon, illusoire.

dimanche 28 septembre 2014

La haine ne vient jamais de Dieu.

samedi 27 septembre 2014

Passer sa vie avec quelqu'un juste parce qu'on n'a pas su dire non,
ou par défaut, parce qu'on n'a pas trouvé mieux,
bref passer sa vie avec quelqu'un qu'on n'a pas choisi et qu'on n'aime pas vraiment, 
c'est quelque chose de tellement triste qu'il est étonnant que ça soit si courant.

vendredi 26 septembre 2014

C'est en maintenant les gens dans un état de frustration constante
que les publicitaires les transforment en consommateurs effrénés.
La vie n'est pas, comme ils le prétendent, une succession ininterrompue
de fête et de joies délirantes, de plaisirs, de jouissances et de rires.
Il faut être conscients de la valeur de la routine, de la simplicité,
de la sobriété et même des difficultés et des souffrances de la vie,
si on veut échapper à cette illusion qu'ils nous imposent si habilement 
dans l'unique but de récolter notre argent sans se soucier des conséquences.
À quoi servent les amis, 
s'ils ne nous disent rien quand ils pensent qu'on est dans l'erreur ?

jeudi 25 septembre 2014

C'est l'adhésion libre et généreuse aux commandements du Christ 
qui fait que l'on devient ce qu'on a reçu le jour de notre baptême.

mercredi 24 septembre 2014

Le confort éloigne plus de gens de Dieu que la misère.
Pour éviter ça, il faudrait que la prière d'action de grâce 
devienne aussi naturelle que la prière pour demander de l'aide.

mardi 23 septembre 2014

Peut-être bien que ce qui distingue le croyant du païen,
plus que la foi en Dieu,
c'est d'abord la conscience aigüe d'être mortel :
c'est seulement quand ils commencent à sentir le souffle de la mort sur leur nuque 
que bien des païens endurcis deviennent spontanément croyants...

lundi 22 septembre 2014

Je ne connais pas de prophète de l'ancien testament
qui ait bénéficié de la reconnaissance unanime de ses contemporains.
Au contraire, ils ont toujours été des signes de contradiction,
et ils ont souvent dit des choses qui ont vivement scandalisé beaucoup de gens.
Un prêtre qui chercherait à être toujours loué et apprécié par tout le monde,
ça m'inquiète un peu :
la Parole de Dieu ne peut être annoncée sans causer des contradictions, 
dans un monde soumis au péché.

dimanche 21 septembre 2014

À l'époque où j'avais quarante enfants de choeur, à Cuzco,
je leur ai enseigné tout ce qu'ils avaient à savoir sur la liturgie
et sur la façon de célébrer la messe, de l'origine des vêtements liturgiques
à la dernière rubrique, en passant par les références des livres concernés.
Ensuite je leur ai donné à tous cette consigne sévère :
ne jamais utiliser cette connaissance pour juger, se moquer ou mépriser
le prêtre qui essayerait honnêtement d'être fidèle à la liturgie
mais ne suivrait pas chaque rubrique à la lettre ou qui ferait des erreurs.
Je leur ai même dit que je préférais qu'ils oublient tout ce qu'ils savaient
plutôt que d'en tirer de l'orgueil ou de la suffisance.
Si l'amour de la liturgie est quelque chose de bon, de noble et de légitime,
ça ne justifie jamais le manque de charité ou d'humilité envers son prochain, 
en particulier quand il est prêtre.

samedi 20 septembre 2014

Je préfère être insulté pour avoir exposé fidèlement
la foi de l'Eglise que le Christ nous a transmise,
qu'être félicité pour m'être tu ou pour avoir frelaté la vérité.  
Même si, sur le moment, il est plus agréable d'être félicité qu'insulté.
L'humilité n'a rien à voir avec le manque de confiance en soi :
c'est juste savoir rendre à Dieu ce qui est à Dieu
et reconnaître ce qui vient de soi, même quand ce n'est pas très glorieux. 
Il n'est pas nécessaire pour ça de se déprecier ou de se diminuer.

vendredi 19 septembre 2014

Quand Dieu nous fait rencontrer des personnes qui le recherchent vraiment,
et qu'on sera susceptibles de guider et de soutenir sur ce chemin,
ça nous paye, nous qui sommes prêtres,
de toutes les fois où on a le sentiment d'être inutiles  
et de vivre dans un monde qui n'a rien à faire de Dieu ni de sa volonté.

jeudi 18 septembre 2014

Méchancetés, critiques, bassesses, vengeances, brutalité, mensonges,
bêtise, calomnies, perversité, rancoeurs, jalousies ou menaces,
n'oublie jamais que le véritable ennemi, l'origine de tous ces maux
est le péché, et celui qui l'a fait entrer dans le monde, le diable.
Si on veut que tous ces maux disparaissent,
c'est donc au péché qu'il faut s'attaquer, 
en commençant par lui résister soi-même autant qu'on le peut.

mercredi 17 septembre 2014

Ce n'est pas parce que j'aime mes parents
que personne d'autre n'a le droit de les aimer,
et qu'ils n'ont pas le droit d'aimer quelqu'un d'autre que moi.  
C'est la même chose avec l'amour de Dieu.

mardi 16 septembre 2014

Le Christ nous a dit d'aimer nos ennemis, 
mais ça n'est pas une raison pour négliger ses amis...

lundi 15 septembre 2014

La peur de manquer est une bien étrange affliction,
qui nous fait accumuler déraisonnablement toute sorte de choses 
qui, bien souvent, ne nous ont pourtant jamais fait défaut.

dimanche 14 septembre 2014

Nier la résurrection, c'est chercher à déresponsabiliser l'humanité.
S'il n'y a rien après la mort, alors je peux faire n'importe quoi, quelle importance ?
Ou si personne n'est revenu nous dire qu'il y a un jugement divin,
on peut imaginer ce qu'on veut, on peut dire n'importe quoi,
comme par exemple que tout le monde ira au paradis, quoi qu'il ait fait,
sans avoir jamais à demander pardon à Dieu, à se repentir et à faire pénitence,
après tout pourquoi pas ?
Le seul qui ait un intérêt véritable à cette falsification de la vérité
n'est pas l'ami de l'humanité, c'est même son pire ennemi.
Et s'il nie la vie éternelle, la résurrection ou la possibilité d'une condamnation,
ça n'est pas dans notre intérêt mais uniquement dans le sien, 
afin de remplir plus facilement l'enfer dont il nie ou minimise l'existence.

samedi 13 septembre 2014

Avoir quelqu'un dans sa vie pour qui on compte,
qui s'intéresse sincèrement à tout ce qui peut nous arriver
non parce qu'il y est forcé ou qu'il n'a pas d'autre choix,
mais à cause d'une amitié ou d'un amour sincères, 
c'est l'un des biens les plus précieux qui soient,
et ce qui nous manque le plus quand on ne l'a pas.

vendredi 12 septembre 2014

Si on veut être aimé, 
ça aide quand même beaucoup d'être aimable...

jeudi 11 septembre 2014

Seule la vérité est pérenne.
Le mensonge, lui, ne dure qu'un temps.
Parce que seul Dieu est éternel, 
alors que la domination du diable connaîtra une fin inéluctable.

mercredi 10 septembre 2014

Je pense qu'une grande majorité, sinon la totalité de l'humanité,
recherche une seule et même chose :
le bonheur, dont nous avons tous la nostalgie,
à cause d'une sorte de "souvenir" de ce qu'aurait dû être l'humanité
si le péché n'était pas entré dans le monde.
Par contre nous ne le recherchons pas tous de la même façon.
Il me semble qu'il n'y a pourtant qu'un seul chemin qui permette de s'en approcher :
retrouver cette innocence d'avant le péché,
non pas en le niant et en agissant comme s'il n'existait pas,
parce que cette innocence-là est bel et bien perdue,
mais en écoutant la voix de Dieu 
et en s'efforçant de mettre en pratique ce qu'Il nous conseille...

mardi 9 septembre 2014

La messe est le moyen le plus objectif pour rencontrer réellement Dieu chaque jour.

lundi 8 septembre 2014

Ça me fait toujours de la peine quand des personnes se sentent blessées
parce qu'on leur montre leur ignorance des choses de Dieu.
Mais si on ne leur en parle pas, 
quelle raison auront-ils de chercher à en savoir plus sur Lui?

dimanche 7 septembre 2014

Heureusement que Jésus nous a dit d'exulter ou de sauter de joie
quand on est insulté ou attaqué à cause de son Nom, 
parce que ce n'est pas ce qu'on aurait envie de faire spontanément.

samedi 6 septembre 2014

J'ai tellement vu d'intégristes superstitieux,
quelle que soit la religion sur laquelle ils aient jeté leur dévolu
et la forme que prend leur fondamentalisme,
que je finis par me demander si ce n'est pas un prérequis indispensable 
que d'être superstitieux pour être intégriste...
L'orgueil se paye toujours, à un moment ou à un autre.
Jouer à être ce que l'on n'est pas est très coûteux,
dans ce monde mais aussi dans la perspective de la vie éternelle,
parce que ça nous empêche de nous convertir 
et de devenir véritablement bons.

vendredi 5 septembre 2014

Le propre des fous est de croire que tout le monde est fou sauf eux.
Les orgueilleux, eux, croient facilement que personne n'est parfait sauf eux. 
Dans les deux cas, il y a manifestement erreur.
Il ne faudrait pas confondre la vocation chrétienne
avec une simple recherche du bonheur terrestre :
s'ils ne sont pas totalement incompatibles,
ils ne se confondent pas pour autant, 
en tout cas pas visiblement tant qu'on n'est pas ressuscités.
Qu'il est délicat de montrer sa situation véritable
à quelqu'un qui essaye de tromper sa conscience 
pour se faire croire qu'il est meilleur que ce qu'il est réellement...

jeudi 4 septembre 2014

Il m'est arrivé, quand j'étais plus jeune, de vouloir aider des gens dans le besoin
en les refilant à d'autres, et en étant scandalisé s'ils ne s'en occupaient pas.
C'est bien d'avoir bon coeur, et de bonnes idées, mais ensuite, il faut assumer ses choix. 
Ce n'est pas juste de les faire porter aux autres et de les juger s'ils refusent.

mercredi 3 septembre 2014

La corruption qui vient par les honneurs est sournoise,
parce qu'ils sont toujours enrobés d'habiles justifications :
on est facilement enclin, quand on pense avoir bien travaillé,
à croire qu'on mérite pour ça toutes sortes de privilèges
qui pourtant, comme leur nom l'indique, 
n'ont rien à voir avec un quelconque mérite personnel.

mardi 2 septembre 2014

Là où il n'y a pas de bienveillance, 
on ne trouve pas d'amour non plus.

lundi 1 septembre 2014

C'est dans le désaccord que l'amour est vérifié et passé au creuset.
Aimer des gens qui sont d'accord avec moi
et dont la vie est en accord avec l'idée que je me fais d'une vie parfaite,
ce n'est pas bien difficile, n'importe qui peut le faire.
Mais continuer à les aimer, parce que je suis chrétien,
quand ils ne pensent pas comme moi,
quand leur façon de voter, d'aimer, de célébrer, de penser, de s'habiller...
me dérange et ne correspond pas à ce que je pense être la bonne façon de faire,
là d'accord, on peut commencer à parler de christianisme.
Et si je les aime encore quand ils ne m'aiment plus,
quand ils disent du mal de moi ou qu'ils m'ignorent ou me traitent avec mépris, 
alors oui, cette fois-ci, sans conteste, je peux prétendre être disciple du Christ.
Il y a beaucoup de façons de vivre sa vie, 
mais il y en a peu qui mènent au bonheur.