Couv

Couv
Paradis, enfer, purgatoire... des réponses claires.

radio Mayenne

aléatoire

vendredi 27 février 2015

Il n'y a pas plus riche que celui qui n'a besoin de rien.
La facilité, se faire servir, acheter des choses toutes faites, etc...
tout ça est un reliquat d'enfance, un souvenir souvent inconscient
du temps où on avait des adultes pour prendre soin de soi
et qu'on avait juste à se laisser faire.
Se débrouiller seul, ne pas attendre que d'autres fassent tout, assumer ses choix, etc...
et au contraire un signe de maturité 
et une façon "adulte" de vivre sa vie.