Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

jeudi 31 décembre 2015

"Le verbe s'est fait chair, il a habité parmi nous"...
Même si Jésus n'avait rien fait d'autre,
le simple fait d'être venu parmi nous serait déjà un motif de grande joie :
Dieu nous aime ! Il ne nous abandonne pas ! Il s'intéresse à nous !
Dans un monde où tout semble aller de travers, quelle consolation, 
quelle espérance, quelle paix de savoir ça !

mercredi 30 décembre 2015

Quand on dit que "Dieu est amour",
on n'est pas en train de décrire une de ses qualités,
mais de dire quel est son être, de quoi il est constitué :
le don de soi est ce qui constitue Dieu.
Comme nous sommes faits à son image et à sa ressemblance,
ça devrait aussi nous être naturel, si ça n'était pas bridé chez nous par le péché.
Cependant, même en étant pécheurs,
nous éprouvons plus de joie à donner qu'à recevoir,
parce que seul le don de soi nous fait réellement devenir ce que nous sommes, 
seul l'amour nous rends pareils à Dieu et nous comble en plénitude.
Ce que saint Jean appelle "le monde", ce ne sont pas les gens,
mais ce qu'on appellerait, nous, "les mondanités".
Ainsi, quand il dit qu'il ne faut pas aimer le monde,
il ne dit bien entendu pas qu'il ne faut pas aimer les gens, ce qui n'aurait aucun sens
puisque le commandement du Christ dit exactement le contraire.
Il dit de ne pas mettre son coeur dans les apparences, les ambitions,
les modes, les richesses, les lois immorales, la recherche du pouvoir, etc...
bref, tout ce qui pourrait nous détourner de l'amour, qui est don de soi, 
au profit de l'égoïsme, qui est tout garder pour soi.

mardi 29 décembre 2015

Si Marie et Joseph n'avaient pas accompli la loi de Moïse,
s'ils n'étaient pas allés au temple pour y présenter Jésus comme c'est prescrit,
ni Siméon ni Anne n'auraient pu prophétiser sur l'enfant.
Tu veux rencontrer Dieu, pour obtenir de lui des réponses ?
Alors va chez lui, aussi longtemps qu'il le faudra pour les entendre : 
il ne reste pas présent dans les tabernacles pour rien.

lundi 28 décembre 2015

Hérode a voulu tuer Jésus peu de temps après sa naissance,
et n'a pas hésité à perpétrer un odieux massacre dans l'espoir de réussir à l'éliminer...
Il faut vraiment que Dieu soit amour,
pour avoir voulu naître dans défenses dans ce monde violent 
en sachant parfaitement où il mettait les pieds.

dimanche 27 décembre 2015

C'est amusant, la scène de Jésus retrouvé par ses parents au temple :
il est impatient de commencer la mission que Dieu lui a confiée,
mais il obéit à sa mère, qui lui dit de rentrer à la maison.
Il ne reprendra donc cette mission qu'à Cana, bien des années plus tard,
quand elle lui dira qu'il peut s'y mettre. 
Et après on dira que les femmes n'ont pas d'importance dans l'Eglise !

samedi 26 décembre 2015

Dès le lendemain de noël, on fête le premier martyr de l'Eglise catholique.
Ah oui, l'amour n'est pas aimé,
et choisir l'amour sur terre n'est pas sans risques ni sans oppositions furieuses.
Pas sans bonheur non plus, et ça c'est nouveau et mystérieux :
même au coeur, désormais, des persécutions, 
on trouve le pardon et l'amour, chez les disciples du Christ.

vendredi 25 décembre 2015

La venue de Dieu parmi nous a-t-elle réglé tous les problèmes ?
A-t-elle supprimé toutes les guerres, les injustices, les méchancetés ou les folies ?
Eh bien, quoi qu'il en semble, j'ai bien envie de répondre oui.
Oh, bien sûr, le monde n'a pas changé d'un claquement de doigts,
et au premier coup d'oeil, tout est pareil qu'avant.
Mais ce n'est pas le cas :
si la venue de Jésus Christ n'a pas changé toute l'humanité,
elle a cependant radicalement changé la vie
des hommes et des femmes qui ont cru en lui,
qui ont suivi son exemple et été dociles et fidèles à sa parole.
Elle leur a permis de goûter, dès ici-bas, à la douceur de l'amour de Dieu 
et, après cette vie, à la plénitude de cet amour, pour l'éternité.

jeudi 24 décembre 2015

C'est beau, la messe de minuit,
cette messe où l'on va parce qu'on ne peut pas attendre le lendemain,
cette messe impatiente et pourtant paisible et douce, 
cette rencontre entre Dieu qui vient parmi nous et son peuple qui l'accueille.

mercredi 23 décembre 2015

Que Dieu vienne parmi nous, c'est une bonne chose.
Mais pour que ça nous soit utile, encore faut-il désirer le recevoir
parce que, s'il est prêt à sauver ceux qui le lui demandent, il n'impose rien.
Ceux qui ne l'aiment pas, ceux qui le rejettent, 
ne seront forcés ni au salut ni à l'amour.

mardi 22 décembre 2015

Le "règne de Dieu" évoque spontanément un règne à la façon humaine,
qui comprendrait pouvoir et coercition...
Mais il n'en est rien.
On n'y entre ni par force, ni par mérite, mais par une invitation.
Ça donne le ton du règne de Dieu : 
règne d'amour et de paix, de liberté et de service du prochain.

lundi 21 décembre 2015

Le Cantique des cantiques est un très vieux chant d'amour,
que j'imagine tout à fait avoir été joué, avec danses, double choeur et instruments,
lors des mariages de l'Egypte du temps des pharaons.
Que cette hymne à l'amour conjugal soit devenue
une image de l'amour de Dieu pour son peuple,
et ait trouvé sa place dans les écritures canoniques, 
c'est proprement du génie.

dimanche 20 décembre 2015

La docilité de Marie à la parole de Dieu est le fruit de sa foi,
et le fruit de cette docilité, c'est le Messie.
La foi en Dieu, c'est bien plus que seulement savoir qu'il existe :
ça doit se traduire concrètement dans notre façon de vivre. 
Montre-moi tes oeuvres, je te dirai quelle est ta foi...

samedi 19 décembre 2015

Plusieurs fois, Dieu intervient personnellement
pour que des femmes stériles, âgées ou vierges
donnent naissance à des gens qu'il veut donner au monde :
ainsi naitront Isaac, Samson, Samuel, Jean-Baptiste ou Jésus.
Les solutions que Dieu trouve pour aider l'humanité
ont toujours à voir avec la vie, jamais avec la mort,
qu'il n'a pas créée et dont il a orchestré la destruction définitive.
Nous ferions bien d'en prendre de la graine :
la mort, quand on la provoque volontairement,
que ce soit à l'origine de la vie ou à sa fin, n'est jamais une bonne solution.
En tout cas ça ne peut en aucun cas être compatible avec la volonté de Dieu, 
parce que lui n'agit pas de cette façon-là.

vendredi 18 décembre 2015

J'aime saint Joseph.
C'est un homme juste, qui veut faire la volonté de Dieu,
mais jamais au préjudice de qui que ce soit.
On n'entend jamais le son de sa voix, mais il fait ce que Dieu lui demande, rapidement.
À travers persécutions, émigration, précarité, déménagements et pauvreté,
par le travail de ses mains, avec courage, opiniâtreté et vaillance,
il pourvoira toujours aux besoins de Marie et de Jésus.
Tout ça en fait non pas seulement le père adoptif du Christ, 
mais un exemple à suivre, et un saint admirable à invoquer.

jeudi 17 décembre 2015

J'aime bien l'incarnation du Christ dans une généalogie,
dans une succession de personnes, certaines parfaitement infréquentables,
mais qui, à travers vicissitudes, péchés et incompétence,
parvient malgré tout aux fins que Dieu s'était fixé dès l'origine.
C'est rassurant, de constater que Dieu parvient toujours à ses fins,
que nous soyons avec lui ou contre lui :
l'avènement de son royaume aura lieu, et ses ennemis disparaitront. 
À chacun de choisir son camp.

mercredi 16 décembre 2015

Choisir comme Dieu quelqu'un qui n'aurait pas été capable de créer,
dès l'origine et à chaque instant, l'univers et tout ce qui le compose,
l'espace, le temps, la matière et ce qui leur donne du sens,
la vie, l'intelligence et le libre arbitre,
l'humanité dans son ensemble et chacun dans sa singularité,
ça n'a pas de sens.
Dieu n'est pas juste notre père, notre ami
ou quelqu'un qu'il faudrait suivre aveuglément sans raison.
C'est notre créateur, et c'est ce qui valide l'écoute de sa parole :
qui mieut que le constructeur connait le mode d'emploi
de ce qu'il a façonné de ses mains ? 
Qui mieux que lui peut nous expliquer notre place dans l'univers ?

mardi 15 décembre 2015

La capacité à se convertir,
à écouter avec confiance la parole de Dieu et à s'efforcer de la mettre en pratique,
quels que soient nos péchés, nos défauts ou notre état de vie à la base,
est infiniment supérieure à la recherche de la perfection personnelle,
si l'on prétend parvenir un jour à la vie éternelle et à la résurrection.
C'est logique, puisque le salut vient de Dieu et de sa Parole, 
et non pas nos petits efforts à nous.

lundi 14 décembre 2015

Saint Jean de la Croix a été emprisonné huit mois par les carmélites de Tolède,
parce qu'il aidait sainte Thérèse d'Avila à réformer le carmel,
à le libérer de l'emprise du pouvoir royal et à lui rendre sa vocation primitive.
Ça peut être parfois fatiguant de lutter "ad extra", contre les gens qui ne croient pas,
qui n'appartiennent pas à l'église, ou si peu que ça revient au même.
Mais lutter "ad intra", contre ceux qui devraient nous aider et nous protéger,
c'est encore plus épuisant.
Enfin, en même temps, c'est par l'un de ses apôtres que Jésus a été livré :
rien de nouveau sous le soleil, donc. 
Il faut juste rester fidèle à la volonté de Dieu, quoi qu'il arrive, et advienne que pourra.

dimanche 13 décembre 2015

J'aime bien les conseils que donne Jean Baptiste à ceux qui viennent le consulter :
pas d'héroïsme, pas de changements radicaux ou de choses exotiques,
juste bien faire ce qu'on a à faire, juste sanctifier son travail habituel
suffit pour se préparer à la venue de Dieu.
La sainteté n'est pas quelque chose d'extraordinaire réservé à une élite, 
c'est à la portée de tous, si on remplit notre vie d'amour de Dieu.

samedi 12 décembre 2015

Notre Dame de Guadalupe, impératrice des Amériques :
Marie apparue à un pauvre berger, et qui a laissé son image imprimée sur son poncho...
Il y a bien assez d'apparitions de la vierge validées par l'Eglise,
nul besoin de courir après celles qui ne le sont pas : 
il y a déjà assez de pélerinages à faire sans ça.

vendredi 11 décembre 2015

Dieu peut bien faire ou dire ce qu'il veut :
si nous ne voulons pas de lui dans notre vie,
ça ne nous sert à rien,
parce qu'il respecte notre choix,
même si ce choix consiste à le rejeter.
Certes, il veut notre salut,
mais il le propose, il ne l'impose pas, 
parce que ce n'est pas un tyran. 
C'est pour ça qu'on peut se damner 
tout en étant aimé par Dieu.

jeudi 10 décembre 2015

Le plus petit dans le royaume des cieux
est plus grand que Jean le Baptiste,
qui est pourtant le plus grand des enfants nés d'une femme...
C'est que les enfants du royaume des cieux
sont nés non pas seulement d'une femme,
mais de l'Esprit Saint, 
de Dieu lui-même.

mercredi 9 décembre 2015

Le saint n'est pas celui qui est plus malin, meilleur ou plus fort que les autres.
C'est celui qui fréquente Dieu de tellement près
que ce sont les forces de Dieu qui irriguent toute sa vie.
Or comme Dieu seul est saint, eh bien plus il remplit notre vie,
notre coeur et nos pensées, 
plus on le devient soi-même.

mardi 8 décembre 2015

Dieu avait-il les moyens de protéger la mère de son fils du péché originel ? Oui.
Convenait-il qu'il le fasse ? Oui.
Donc il l'a fait.
Ce qui n'enlève rien au mérite de Marie, qui est restée sans péché toute sa vie :
après tout, Adam et Eve aussi ont été créés innocents, 
mais n'ont pas su le rester, contrairement à elle.

lundi 7 décembre 2015

C'est par une homélie de saint Ambroise que saint Augustin s'est converti.
Prêtre, si tu n'a pas le don de la prédication, demande-le à Dieu,
et ne t'arrêtes pas de le demander, chaque jour, jusqu'à ce qu'il te le concède.
C'est tellement important, de savoir expliquer, à temps et à contretemps,
fidèlement et avec courage, délicatesse, force, bienveillance et intelligence, 
le chemin qui mène à Dieu lors de l'homélie !

dimanche 6 décembre 2015

Toute colline sera abaissée : il n'y aura plus d'orgueilleux.
Tout ravin sera comblé : il n'y aura plus d'humiliés.
Les passages tortueux deviendront droit : tout le monde comprendra la volonté de Dieu.
Les chemins rocailleux seront aplanis : les tentations qui font trébucher disparaitront.
Tel sera le royaume de Dieu, 
et c'est Jésus qui nous ouvre la route.

samedi 5 décembre 2015

La mission vient du Christ.
Le but de la mission vient du Christ.
Les moyens de la mission viennent du Christ.
Alors faire des réunions interminables dans l'Eglise
pour se demander qui mettre en poste, comment, et pour faire quoi, 
c'est du temps perdu.

vendredi 4 décembre 2015

Voir Dieu tel qu'il est
nous aide à nous voir nous-même tel que l'on est :
"Jésus, fils de Dieu, sauveur, 
pitié pour moi, pécheur".

jeudi 3 décembre 2015

Saint François Xavier se désolait
qu'il y ait plus de prêtres en train d'étudier à l'université
que sur le terrain, en mission, là où on avait besoin d'eux.
Aujourd'hui encore, la tentation de laisser les paroisses en friche
pour aller faire des études à Rome ou faire des années sabbatiques
est bien présente dans le clergé,
surtout là où la mission n'est pas gratifiante.
On a besoin de prêtres en paroisse !
La paroisse, si elle n'est pas la panacée ni la seule structure ecclésiale possible,
est cependant la cellule de base de l'évangélisation puis du maintien de la foi,
et l'endroit où on donne le plus de sacrements au peuple de Dieu. 
Il faut des bras, de la générosité et de la persévérance pour s'en occuper !

mercredi 2 décembre 2015

Quand le règne de Dieu arrivera,
c'est Lui qui pourvoira à tous nos besoins.
Abraham n'en a pas douté,
Isaïe l'a prophétisé,
Jésus l'a réalisé.

mardi 1 décembre 2015

Parfois, Jésus ne peut s'empêcher d'exulter de joie.
C'est que, au-delà des souffrances et des misères de ce monde,
il voit déjà l'horizon de la vie éternelle,
et sa joie est pareille à celle de l'homme de vigie 
qui voit le premier la terre après des mois passés en mer.