Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

mercredi 17 février 2016

L'auteur du livre de Jonas attribue tout à Dieu :
ce qui vient de bien comme ce qui vient de mauvais est, pour lui,
nécessairement le fruit d'un jugement divin.
En fait ce qui vient de bon comme ce qui vient de mauvais dans notre vie
est plutôt le fruit de notre manière d'agir.
Les habitants de Ninive se détournent de leur conduite mauvaise,
ils échappent donc aux conséquences de leur conduite antérieure
qui les aurait conduits tout droit à la ruine,
sans aucun besoin d'intervention divine, 
parce que le péché porte en lui-même sa propre condamnation.