Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

dimanche 26 mai 2019

Je ne trouve pas juste d'imposer à des adultes qui demandent à être baptisés
de vivre déjà avant le baptême de façon parfaite comme le demande le Christ, 
alors qu'ils n'ont pas encore reçu la grâce sacramentelle. 
Si leur situation maritale ou morale ou autre n'est pas encore en accord parfait avec l'Évangile, 
qu'on ne leur donne pas la première communion tant que ce n'est pas réglé, 
et ça prendra le temps que ça prendra, il n'y a pas le feu. 
Mais exiger d'eux une perfection bien souvent peu vécue par les baptisés eux-mêmes,
alors qu'ils n'ont encore reçu aucune des grâces qui nous aident à nous sanctifier petit à petit, 
ça ressemble à la façon d'agir de ceux que Jésus accusait de faire porter au peuple des poids 
pour lesquels ils ne levaient pas eux-mêmes le petit doigt. 
La sanctification n'est pas une question de volonté et d'efforts, 
mais de docilité aimante à la grâce sanctifiante reçue de Dieu lui-même par les sacrements. 
Encore faut-il les avoir reçus, à commencer par le baptême.
Jésus n'est pas venu pour les justes, mais pour les pécheurs.