Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

mardi 24 octobre 2017

Les catholiques, dont le nom signifie "universels", devraient être conscients
que la question religieuse ne saurait être confinée à l'intime et au secret de la personne,
mais qu'elle concerne tout être humain et devrait donc avoir droit au chapitre, à ce titre,
dans l'espace public au même titre que la sacro-sainte laïcité ou que la politique,
que la santé ou les sciences, l'économie ou la philosophie.
Comment un thème universel peut-il être considéré comme privé
et par conséquent interdit d'expression dans l'espace public ?
Pour ne pas vexer ceux qui ne croient en rien ?
Je ne vois pas au nom de quoi leur foi en rien devrait être respectée 
plus que la foi en Dieu de ceux qui ne pensent pas comme eux.