Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

jeudi 27 mars 2014

Agir "en professionnel" signifie, habituellement,
dissocier ses sentiments personnels de l'exercice de sa profession.
Eh bien, un prêtre ne devrait jamais agir "en professionnel".
Exercer, sans sentiments, une mission basée sur l'amour de Dieu et du prochain, 
ça n'a pas de sens.
Il existe une Grâce de Pardon,
que Dieu envoit à ceux qui la lui demandent obstinément jusqu'à ce qu'ils l'obtiennent.
Elle permet d'être libéré de toute rancoeur, de toute aigreur, de toute acidité,
de tout esprit de vengeance, bref de tout mal que l'on voudrait faire.
On n'oublie rien de ce qui s'est passé quand on accepte de la recevoir,
on est juste apaisés et notre coeur redevient comme celui d'un enfant,
celui qu'on avait avant qu'il n'ait été lacéré et empoisonné...
Demande-la.
Et ressuscite.