Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

vendredi 31 mai 2013

Sans amour, la sexualité n'a pas plus d'intérêt qu'un avion sans ailes :
elle se traine par terre et est inapte au décollage,
quelle que soit sa vitesse et la longueur de la piste...
et en plus, elle est assez ridicule.
Les animaux nuisibles, ça n'existe pas : chaque animal a son utilité,
même si elle nous est parfois invisible ou si elle nous dérange.
Eh bien c'est la même chose pour les défauts :
ils n'existent pas en tant que tel : ils ont tous une raison d'être ou une utilité.
Il faut juste découvrir laquelle.

jeudi 30 mai 2013

"Je suis comme je suis, c'est à prendre ou à laisser."
On n'a jamais raison de dire ça
quand c'est pour justifier nos péchés,
parce que nos péchés défigurent ce que l'on est vraiment.
On sera quand même beaucoup plus longtemps morts
qu'on a été vivants.
Ça vaut donc le coup d'investir dans l'éternité :
c'est un bien qui ne peut que prendre de la valeur,
ne serait-ce que parce que ça dure longtemps. 

mercredi 29 mai 2013

Lettre du pape François à un ami prêtre :


"Cher Quique : J'ai reçu aujourd'hui ta lettre du 1er mai dernier. Ça m'a fait très plaisir. La description de la Fête Patronale m'a apporté de l'air frais. Je vais bien, et je n'ai pas perdu la paix devant un fait totalement surprenant, ce que je considère comme un don de Dieu. 
J'essaye d'être et d'agir comme je faisais à Buenos Aires, parce que si je change à mon âge, je vais avoir l'air idiot. Je n'ai pas voulu vivre au Palais Apostolique, j'y vais seulement pour travailler et pour les audiences. Je suis resté vivre à la Maison Sainte Marthe, qui est une maison (où on s'est logés pendant le conclave) pour recevoir des évêques, des curés et des laïcs. Je suis à la vue de tout le monde, et je mène une vie normale : messe en public le matin, je mange au réfectoire avec tout le monde, etc. Ça me fait du bien, et ça m'évite de rester isolé. Quique, donne le bonjour à tes paroissiens. Je te demande, s'il te plait, que tu prie et que tu fasses prier pour moi. Bonjour à Carlos et Miguel. Que Jésus te bénisse et que la Vierge Sainte te garde. Fraternellement, Francisco.
Vatican, 15 mai 2013"

publiée sur le site internet du journal el clarin le 28/05/2013.
Si Adam et Eve, après le péché originel, n'avaient pas couru se cacher loin de Dieu,
remplis de honte et de peur...
Si, quand Dieu leur a demandé s'ils avaient péché, ils l'avaient reconnu et assumé,
au lieu de rejeter la faute sur l'autre...
Si ensuite ils en avaient demandé sincèrement pardon à Dieu, au lieu de se taire...
Alors... alors l'histoire de l'humanité en eut été changée.
Bon.
Mais ce qu'ils n'ont pas fait eux, rien ne m'empêche, moi, de le faire.
Ça ne changera plus la face du monde, mais ça changera ma vie.

mardi 28 mai 2013

J'ai toujours trouvé curieux que ceux qui sont cruels avec les autres
puissent se mettre à pleurer quand c'est à eux qu'on fait du mal.
Ils sont donc humains?
Alors ça veut dire deux choses :
qu'ils sont responsables du mal qu'ils ont fait,
mais aussi qu'une chance de conversion existe encore.
Les gens en colère ont en général une bonne raison de l'être.
Par contre, ils peuvent facilement se tromper de cible quand ils la laissent sortir.

lundi 27 mai 2013

On ne peut pas à la fois être mesquin et être quelqu'un de grand.
La jalousie est une forme de mesquinerie. 
On peut thésauriser l'argent autant qu'on veut, mais pas l'amour :
c'est chaque jour qu'il faut le donner et le recevoir pour vivre heureux.

dimanche 26 mai 2013

La Trinité?
Ce n'est pas bien compliqué...
Dieu (le Père),
par sa Sagesse (l'Esprit Saint)
et sa Parole (le Fils)
a créé le monde et tout ce qui existe,
afin que nous (l'humanité),
guidés par l'exemple du Fils (fait homme, Jésus)
et remplis de la force de l'Esprit Saint (que l'on reçoit dans les sacrements)
parvenions jusqu'à l'Amour parfait : Dieu (le Père, le Fils et le Saint Esprit).
J'avais bien dit que c'était simple,
la Trinité...
S'attacher plus aux choses qu'aux personnes...
Il y a un moment, dans notre vie, où ça nous semblera aussi stupide que ça l'est.
Si ça ne se produit pas dans cette vie, alors ça sera dans l'autre.

samedi 25 mai 2013

Apprendre à se trouver pleinement "ici" et "maintenant",
ça n'a l'air de rien, mais c'est très difficile.
Je me méfie des foules.
Elles peuvent aussi bien chercher à faire quelqu'un roi ou dieu
que crier, une semaine plus tard, "crucifie-le!".

vendredi 24 mai 2013

Se croire supérieur aux autres?
C'est se préparer à une vie dont la solitude
est basée sur un mensonge.
Le partage des ressources, surtout de la nourriture et de l'eau,
est l'une des conditions primordiales de la paix,
et si l'on en prive des populations entières de manière injuste et violente,
alors de terribles guerres auront inévitablement lieu.
Pas besoin d'être grand prophète pour le savoir de façon certaine.

jeudi 23 mai 2013

S'il faut laisser le bénéfice du doute à ceux qui sont dans le besoin,
et ne pas hésiter à leur tendre la main au moins une fois,
en revanche ce n'est pas un sercice à rendre que d'aider dans leur entreprise
ceux dont on voit clairement qu'ils cherchent à abuser de notre naïveté,
ou pour le dire autrement, qu'ils nous prennent pour des pigeons.
C'est curieux, les généralités, dont on serait en droit de penser
qu'elles s'appliquent à un grand nombre de personnes,
ne proviennent cependant que de l'observation de quelques individus
et ne s'appliquent parfaitement qu'à eux, en fait.

mercredi 22 mai 2013

Ce que saint Paul appelle "la chair" n'a rien à voir avec le corps,
mais désigne chez lui tout ce qui a un rapport avec le péché.
De même, "l'esprit" désigne non pas l'esprit humain en tant que tel,
mais l'acceptation de Dieu en nous, guidée par l'Esprit Saint lui-même.
Mettre plus d'efforts et d'investissement dans notre apparence physique
que dans la recherche des biens éternels et de la vie spirituelle?
C'est un bien mauvais placement qui est promis, sans suspens, à la ruine.

mardi 21 mai 2013

Quelle image ont de Dieu ceux qui pensent
qu'Il a besoin d'être défendu par eux
quand Il est attaqué?...
Ce n'est pas parce qu'on est prêtre qu'on a tous les talents, loin s'en faut.
Mais nous pouvons et devons être des professionels de la liturgie,
nous que Dieu a choisis pour lui faire parvenir les demandes du peuple à travers elle,
et leur envoyer ses grâces en retour par le même moyen.

lundi 20 mai 2013

Jésus aime à se dissimuler dans l'habit du pauvre qui te tend la main.
Un jour, au Pérou, un gamin m'a dit tout content de lui :
"moi, quand je serai grand, je veux être comme toi!".
Flatté, je lui ai répondu "ah, tu veux être prêtre?".
Il m'a dit : "non, je veux être gros, parce que ça inspire le respect".
Je ris encore aujourd'hui de ma vanité, dégonflée aussi vite qu'elle était née,
et je n'ai pas oublié cette leçon.

dimanche 19 mai 2013

Je ne pense pas qu'il soit juste de dire qu'on "a" un corps.
Certes, on "est" notre esprit, mais on "est" aussi notre corps.
Le corps n'est pas juste une possession ou une interface,
mais une partie intégrante de qui l'on est.
C'est pour ça qu'il faut non pas "le" respecter (comme si c'était une chose)
mais "se" respecter.
Babel, c'est l'humanité qui cherche à monter jusqu'à Dieu à force d'orgueil
et qui finit ruinée et divisée par la confusion des langues.
La Pentecôte, c'est Dieu qui nous ouvre un chemin jusqu'à Lui
à travers l'humble imitation du Christ, guidés par l'Esprit Saint,
et qui réunit l'humanité dans un seul langage universel : celui de l'amour.

samedi 18 mai 2013

Il parait qu'en Polonais, "pauvre" se dit "sans Dieu".
Ça me semble tout à fait pertinent.
À Dieu ce qui est à Dieu, à César ce qui est à César.
Ah, ça a déjà été dit?
Bon, il ne reste plus qu'à en tenir compte, alors...

vendredi 17 mai 2013

Les enfants savent s'ils sont aimés réellement et pour eux-mêmes ou pas,
et le résultat est très facile à voir :
un enfant aimé de cette façon-là est un enfant heureux.
Il me semble que c'est une charité faite à ses paroissiens
(particulièrement ceux qui ne nous connaissent pas encore)
d'être habillé en prêtre, pour être identifiable comme tel de façon évidente,
au moins quand on les rencontre pour des raisons spirituelles ou sacramentelles.
Cela dit, soyons honnêtes, le port du col romain est aussi une affaire de goût personnel,
et j'ai connu de saints prêtres qui n'en portaient pas.

jeudi 16 mai 2013


La réunionnite


Il faut nous réunir parce qu'il nous faut penser
Nous devons réfléchir sur l'avenir du monde
En faisant de nos mots une belle table ronde
Nous allons rénover le futur, le passé
Et aller nous coucher, satisfaits de ce temps
Que nous aurons perdu au lieu de travailler
À la venue réelle d'un Dieu qui veut aimer
Les cerveaux que nous sommes et qui oublient souvent
Que nous avons un coeur et que c'est en aimant
Que nous pourrons changer ce monde décevant.
Quand on se confesse, ensuite on ne peut pas se corriger tout d'un coup,
mais on ne peut pas non plus se contenter de pécher à nouveau sans se battre.
C'est donc bien de choisir une chose dont on a demandé pardon,
et d'essayer de l'améliorer d'ici à la prochaine confession.
C'est plus facile que de vouloir devenir saint tout d'un bloc,
chose qu'on n'arrive jamais à faire, et qui finit par désespérer les meilleures volontés.

mercredi 15 mai 2013

Dieu, parce qu'il est amour, n'impose pas sa compagnie à ceux qui refusent d'aimer.
Tous ceux qui ont essayé de constituer une Eglise de "purs"
ont vu leur initiative échouer avec fracas.
Dieu ne nous a-t-il pas interdit de chercher à séparer l'ivraie du bon grain,
se réservant cette tâche délicate pour la fin de la moisson?

mardi 14 mai 2013

On a essayé en France de vivre l'Eglise cachée au coeur du monde
comme le levain dans la pâte.
La pâte n'a pas vraiment monté (c'est un euphémisme), et le levain s'est raréfié.
Il est sans doute temps d'essayer maintenant l'Eglise visible.
Je n'ai pas dit l'Eglise triomphante ni conquérante, attention.
L'épreuve fait partie de la recherche spirituelle :
il faut bien que l'or soit purifié au creuset,
et que la vigne soit émondée pour porter plus de fruits.
Ce n'est donc pas la peine de demander des épreuves à Dieu par amour de Lui,
elles viennent déjà bien assez toutes seules comme ça.

lundi 13 mai 2013

Un moyen très simple de se sanctifier :
ne pas faire son travail juste parce qu'il faut bien gagner sa vie,
mais le faire vraiment pour les personnes que l'on sert,
en y mettant le même soin que si c'était pour nos amis ou les gens qu'on aime.
L'ennui est un terreau indispensable à l'imagination et à la créativité.
C'est une bonne chose de laisser aux enfants du temps à l'ennui,
au lieu de les gaver perpétuellement d'activités déjà toutes faites.

dimanche 12 mai 2013

Ceux qui ne vont pas à la messe parce qu'ils n'en ont "pas besoin"
ont-il pensé que, peut-être, ceux qui y vont ont besoin d'eux?
Éviter de se contenter de jouer un personnage
ou de se conformer avec l'image que les autres nous renvoient de nous,
chercher à être seulement qui on est,
et pas nécessairement ce que l'on pense qu'on devrait être dans un idéal rêvé,
ça demande une vigilance et des ajustements fréquents
ainsi qu'une très grande dose d'indépendance.

samedi 11 mai 2013

Si nous, chrétiens, ne transmettons pas notre foi au Christ à la génération suivante,
qui le fera?
Il est très courant que des gens qui font toujours tout pour tout le monde
se retrouvent seuls le jour où ils ont eux-même besoin d'aide.
La récompense de l'amour n'est pas de ce monde.

vendredi 10 mai 2013

Plus ignorant qu'un fondamentaliste? Deux fondamentalistes.
Ah, ces petites piques de jalousie devant la réussite des autres,
surtout de ceux qui font la même chose ou le même métier que nous...
Dès qu'on les a décelées, il faut les rejeter,
et apprendre à se réjouir de cette réussite comme si c'était la nôtre.
C'est ça aussi, aimer son prochain comme soi-même.

jeudi 9 mai 2013

Un prêtre, c'est celui qui intercède devant Dieu au nom des hommes.
Nous, notre prêtre, il est désormais pour toujours devant la face de Dieu,
et son intercession est parfaite, parce que le sacrifice qu'il offre, c'est Lui-même.
C'est pour ça, pour nous préparer une demeure dans le coeur de Dieu,
que le Christ est remonté auprès du Père le jour de l'Ascension.
Anticiper les difficultés à venir,
pour des évènements circonstanciés et déterminés,
ça peut être utile, pour savoir comment réagir en cas de problème.
Mais quand c'est une attitude permanente devant la vie même,
non seulement ça ne sert à rien mais c'est très souvent paralysant.

mercredi 8 mai 2013

Celui qui demande pardon de ses péchés à Dieu agit avec humilité,
au contraire de celui qui se trouve des excuses pour les justifier.
J'aime bien avoir la tête dans les nuages pour les choses de ce monde,
et les pieds sur terre pour les choses de Dieu.

mardi 7 mai 2013

Être franc n'a rien à voir avec le fait de se comporter comme un goujat.
Personne ne peut à la fois être violent et connaître Dieu, nous dit le Christ.
C'est pourquoi invoquer Dieu pour justifier la violence est toujours une imposture.

lundi 6 mai 2013

Le diable nous présente parfois des péchés "clé en main", déjà tout faits,
et d'apparition spontanée :
accès de jalousie, de rage, d'envie, de méchanceté gratuite, etc etc...
Quand il nous colle ces péchés sous le nez,
on peut croire qu'ils viennent de nous, les accepter comme tels,
et du coup les faire nôtres.
Mais on peut aussi parfaitement les rejeter,
comme des impostures qu'ils sont en fait.
Ta croix te semble surdimensionnée? Elle est pourtant à ta taille...
Celle du voisin t'irait encore moins, même si elle te semble légère, vue de loin.

dimanche 5 mai 2013

Accepter d'aimer et d'être aimé, c'est le chemin de la paix.
"Qui n'aime pas les bêtes n'aime pas les hommes", dit-on.
Eh bien, qui n'aime pas les hommes n'aime pas Dieu.
Ou, pour le dire à l'envers, qui n'aime pas Dieu n'aime personne...
D'où il ressort que, sans le savoir, beaucoup de monde aime Dieu, en fait.

samedi 4 mai 2013

On dit de Saint Dominique
qu'il ne parlait que de Dieu, ou avec Dieu.
Il serait bon de s'en inspirer... 
Est faussement humble celui qui se diminue devant les autres,
dans l'attente qu'ils prennent le contrepied
et lui disent à quel point il est bien mieux que ce qu'il dit être.
Est orgueilleux celui qui ne prend pas la peine de passer par ce stratagème,
puisqu'il chante ses propres louanges à qui veut les entendre.

vendredi 3 mai 2013

Le plus triste dans un enterrement
c'est de voir une église remplie de gens qui n'ont pas la Foi.
On ne reconnait ses véritables amis que dans l'épreuve,
mais c'est dans l'épreuve aussi que se paye le mal qu'on a pu leur faire,
et il peut arriver que le fait de se retrouver seul ne soit imputable qu'à soi-même.

jeudi 2 mai 2013

Un supérieur religieux qui n'a lui-même aucun supérieur
est en grand danger de se prendre insensiblement pour Dieu.

mercredi 1 mai 2013

Certes, l'Eglise n'est pas parfaite
(et comment le serait-elle, composée qu'elle est d'êtres humains?).
Certes, son histoire est parfois discutable
(ni plus ni moins que toute association humaine au fil du temps, cependant).
Mais sans l'Eglise, il n'y aurait pas eu de transmission
de la Bible, de la résurrection du Christ, et de la connaissance de son père, qui est Dieu :
les imperfections de l'Eglise n'arrivent pas à masquer le fait qu'elle est indispensable.