Couv

Couv
Paradis, enfer, purgatoire... des réponses claires.

aléatoire

samedi 31 octobre 2020

Le meilleur moyen pour être proche de Dieu 

n'est pas de faire preuve de beaucoup de volonté ou de faire beaucoup d'efforts, 

mais bien de savoir reconnaître tout ce qu'on fait de mal

et d'en demander pardon avec sincérité et humilité. 

vendredi 30 octobre 2020

Quand quelqu'un est un fou sanguinaire, qui faut-il protéger ? 

Lui en évitant à tout prix de le provoquer ? 

Ou ceux qu'il est prêt à assassiner chaque fois qu'il est énervé, 

en s'assurant qu'il ne soit pas en état de nuire ?

jeudi 29 octobre 2020

C'est important d'avoir du temps les uns pour les autres. 

Aimer les gens, se dire ou leur dire qu'on les aime, c'est bien gentil, 

mais si on n'a jamais de temps à leur consacrer, 

ça envoie un message qui ne va pas vraiment dans le même sens. 

mercredi 28 octobre 2020

Avoir assez d'argent pour vivre, c'est une chose.

Mais se mettre au service de l'argent, en lui sacrifiant notre vie personnelle, nos relations, 

notre temps, nos pensées, notre paix intérieure, nos valeurs morales, etc etc...

c'en est une autre.

Être au service de l'argent n'est pas exactement la voie royale qui mène au Paradis.

mardi 27 octobre 2020

Toute personne qui se cache derrière la Bible ou derrière sa religion

pour justifier sa haine envers qui que ce soit sur cette terre

commet un sacrilège,

en attribuant à Dieu une haine qui n'appartient qu'à elle. 

lundi 26 octobre 2020

La plus grande difficulté qu'on a pour suivre notre conscience et ce qu'on croit être moral ou pas, 

c'est l'énorme capacité d'adaptation de l'humanité pour tout ce qui est nouveau. 

Quelque chose peut avoir été considéré comme immoral ou amoral pendant des millénaires,

pour peu que quelqu'un insiste un peu pour montrer qu'on s'était trompés, 

et insinue que tous ceux qui ne pensent pas comme lui sont des arriérés primitifs,

et hop, on change de façon de penser comme si de rien n'était. 

Et ce qui vaut pour l'Histoire en général vaut pour l'histoire de chacun lors de sa croissance.

Je ne dis pas que tout ce qu'on a toujours cru est vrai ni nécessairement bon, 

mais je dis qu'il ne faut pas suivre aveuglément toute nouvelle façon de penser, 

surtout quand elle s'oppose à ce qu'on a toujours considéré comme moralement juste, 

pour la seule et mauvaise raison que c'est nouveau et que quelqu'un cherche à nous l'imposer

comme la nouvelle normalité. 

dimanche 25 octobre 2020

Le prêtre qui célèbre la messe n'est pas là pour plaire à l'assemblée, 

mais pour célébrer le renouvellement du sacrifice non sanglant du Christ.

Je comprends bien que certains soient plus au goût de la communauté que d'autres. 

Mais peu importe que le célébrant soit plus ou moins apprécié,

tant qu'il accomplit fidèlement ce pour quoi il est là. 

samedi 24 octobre 2020

Lors de la célébration des sacrements, le prêtre est un technicien, pas un ingénieur.

On ne lui demande pas d'améliorer, d'expérimenter ou de tester quoi que ce soit. 

Qu'il sache parfaitement ce qu'il a à faire, et qu'il l'applique, 

c'est tout ce qu'on lui demande. 

vendredi 23 octobre 2020

Pourquoi est-ce que Dieu nous laisse nous dépatouiller tous seuls face à nos problèmes ?

Parce qu'il nous a donné une intelligence, une volonté et un libre arbitre pour les régler.

Ce n'est pas pour nous les enlever à la première occasion en faisant tout à notre place, 

comme si on était des enfants un peu simplets, incapables de gérer quoi que ce soit par eux-mêmes.

jeudi 22 octobre 2020

Un chef, supérieur, responsable, etc... qui n'a strictement aucun sens de l'humour, 

oh, la chose est dangereuse. 

Ils ont tendance à prendre vraiment au sérieux leur charge et leur valeur, 

et c'est ce qui incite d'ailleurs à leur confier des postes de responsabilité.

Mais sans aucun sens de l'humour, il leur est difficile de ressentir de l'empathie, 

encore moins de la miséricorde, de la grandeur d'âme, de la compréhension ou de la générosité,

toutes ces qualités qui font qu'on n'est pas obéi avec une rigidité toute militaire, peut-être, 

mais qu'on est suivi de bon coeur et généreusement par des personnes reconnaissantes,

qui iraient n'importe où derrière ceux qui les traitent avec humanité.

mercredi 21 octobre 2020

Ça fait des decennies qu'on s'efforce de tenir les structures d'une Église qui n'existe plus.

Oh, l'Église existe encore, bien sûr. Mais pas l'Église triomphante, qui occupait l'espace public, 

et dont les rites, les enseignements ou les activités étaient connus de tous, croyants ou non.

On est aujourd'hui à une époque du "petit reste", en tous cas en Europe.

Ce n'est pas bien grave, c'est quelque chose de courant dans l'histoire biblique, ces époques.

Mais passer son temps à s'occuper de propriétés foncières qu'on n'utilise plus

ou multiplier les services diocésains, et donc les prospectus ou les demandes aux paroisses, 

ça n'a pas de sens. On ferait mieux d'alléger la structure au maximum, 

pour ne pas enfouir ce qu'il reste des paroisses sous des tonnes de paperasse devenue inutile.

mardi 20 octobre 2020

Il y a beaucoup de baptisés non-pratiquants qui sont tellement éloignés de la foi chrétienne,

qu'ils pensent que les pseudo-liturgies profanes qui ont lieu dans les crématoriums

valent la même chose que de passer à l'église, 

parce que tout ce qu'ils veulent, c'est un hommage, une célébration du souvenir. 

Le fait de prier pour leurs morts pour les accompagner sur le chemin de la Vie Éternelle

et d'intercéder en communauté pour leur salut devant Dieu leur échappe totalement.

Quand la personne décédée avait, elle, la foi, c'est encore plus triste

de ne pas lui concéder une mort en présence de Dieu.

lundi 19 octobre 2020

Si on a l'impression qu'on est ce que la terre a donné de mieux, 

ou qu'on croit que ce qui touche les autres ne peut pas nous atteindre, 

bref si une crise d'orgueil nous tombe dessus, 

c'est une bonne chose d'aller se balader un peu dans un cimetière.

Ils sont remplis de gens qui ont pensé la même chose.

dimanche 18 octobre 2020

Il n'y a pas 150 dieux, il n'y en a qu'un, 

et ouf, coup de bol, il nous aime. 

samedi 17 octobre 2020

Il y a un combat chrétien, oui : il faut avoir le cran de tenir pour Dieu devant le monde. 

Mais ce n'est pas un combat idéologique, il ne s'agit pas d'imposer quoi que ce soit à personne.

C'est un combat contre la tentation de renier Dieu, et d'agir comme si on ignorait sa Parole.

Et on n'est pas seuls pour vaincre cette tentation : on a l'Esprit Saint de notre côté. 

vendredi 16 octobre 2020

Ça m'a toujours semblé bizarre que pour beaucoup de monde, 

"la grande question" c'est de savoir si on est "seuls" dans l'univers. 

D'abord, seuls à plusieurs milliards, c'est une question étrange.

Ensuite, seuls, non, il y a Dieu et une multitude d'anges, sans parler du Royaume de Dieu.

Alors d'accord, c'est au-delà de l'univers, mais enfin tout de même, 

s'il y en avait que ça inquiète, non, on n'est pas "seuls". 

jeudi 15 octobre 2020

Il faut toujours considérer la possibilité, quand quelqu'un dit du mal de nous, 

que ce n'est pas nécessairement une injustice ou une méchanceté venue de son mauvais fond, 

mais qu'il est possible qu'on l'ait mérité par nos paroles ou par nos actes, 

même si on a agit ou parlé sans mauvaise intention ou sans se rendre compte qu'on faisait mal.

mercredi 14 octobre 2020

J'ai toujours pensé que les apôtres avaient agit sagement

quand ils ont décidé d'ordonner des diacres permanents

pour s'occuper des affaires temporelles de l'Église. 

Les prêtres, pour prêcher et pour les affaires pastorales, sacrementelles et liturgiques.

Les diacres permanents, pour administrer les affaires économiques, et rien d'autre.

Ça ne serait pas une mauvaise idée que les choses soient aussi claires encore maintenant.

mardi 13 octobre 2020

Ce n'est pas évident d'être ami avec Jésus

quand on ne pense qu'à soi et ses propres intérêts, 

alors qu'il exige que l'on quitte tout pour le suivre.

lundi 12 octobre 2020

La connaissance n'est pas la sagesse. 

Pour connaître, il suffit d'apprendre ce que d'autres ont découvert.

Pour être sage, il faut savoir penser par soi-même. 

On peut donc être très instruit et agir comme un insensé. 

dimanche 11 octobre 2020

Pour être présentable devant Dieu, le meilleur moyen, 

c'est encore de lui demander à lui de nous rendre présentables. 

Mais pour ça il faut accepter de lui laisser faire ce qu'il a à faire avec chacun d'entre nous.

samedi 10 octobre 2020

Il y a encore des gens qui pensent qu'il faut "gagner son paradis", 

comme s'il fallait trouver la bonné clé pour en ouvrir les portes.

Mais la clé existe déjà, elle s'appelle Jésus-Christ, et les portes sont ouvertes.

Il suffit de se décider à le suivre pour y entrer, c'est aussi simple que ça. 

vendredi 9 octobre 2020

Saint Paul n'oppose pas la Foi et les actes,

il oppose la justification par la Foi à la justification par la Loi. 

Mais quand on a une Foi profonde et brûlante, 

ça conduit forcément à des actes bons, 

quels que soient les pourcentages de grâce de Dieu et de volonté personnelle impliqués.

jeudi 8 octobre 2020

Ce n'est qu'en adorant Dieu

qu'on n'a pas besoin d'adorer des hommes

voire des animaux ou des réalités matérielles. 

Le besoin humain d'adorer quelqu'un est tellement fort, 

que si on n'adore pas Dieu, on est prêts à adorer n'importe quoi. 

mercredi 7 octobre 2020

J'aime bien que saint Paul n'ait pas hésité à s'opposer à Pierre quand celui-ci avait mal agit. 

L'Église a été confiée à Pierre et à ses successeurs, mais ça n'en fait pas un surhomme.

Il peut se tromper, comme tout le monde. 

Et ce qu'il lui faut, comme à tous les hommes à qui une grande responsabilité a été confiée, 

ce n'est pas une cour qui lui dit toujours qu'il est le meilleur et que tout ce qu'il fait est génial, 

mais des personnes suffisamment vaillantes pour lui dire franchement quand il agit de travers. 

mardi 6 octobre 2020

Tiens j'ai entendu parler l'autre jour d'un soi-disant Jésus de Sibérie qui a été arrêté.

Ce policier municipal au chômage a commencé à prêcher pour lui-même il y a 20 ans

en disant que Jésus n'était pas le Fils de Dieu, 

puis après il a dit que finalement Jésus réincarné c'était lui bla bla bla. 

Alors pour tous ceux qui pourraient avoir le moindre doute, 

toute personne prêchant que Jésus n'est pas le Fils de Dieu, ça s'appelle un Antichrist. 

Saint Jean en parle dans son Apocalypse, et le moins que l'on puisse dire, 

c'est que les antichrists ne sont pas ses amis. 

On a déjà un sauveur. Pas la peine de s'exciter et de courir voir tous ceux qui se prennent pour lui.

lundi 5 octobre 2020

Que l'on se garde bien de tenter de justifier sa haine envers qui que ce soit

à cause de son appartenance au Christ ou à l'Église : 

invoquer Dieu pour justifier qu'on hait son prochain, 

c'est blasphématoire. 

dimanche 4 octobre 2020

La grâce de Dieu ne se multiplie que là où elle rencontre

des âmes suffisamment vaillantes et généreuses pour en faire profiter leur entourage.

Quand on la garde égoïstement pour soi, 

elle s'épuise et finit par se tarir. 

samedi 3 octobre 2020

L'autre jour quelqu'un utilisait comme argument 

qu'il avait lu quelque chose sur internet, donc c'était forcément vrai.

S'il y a bien quelque chose qui n'est pas forcément vrai, c'est ce qu'on lit sur le net.

Ce n'est pas parce que quelque chose est écrit que c'est automatiquement la Parole de Dieu. 

vendredi 2 octobre 2020

On ne sait pas grand chose des anges gardiens, si ce n'est qu'ils existent, 

et qu'ils contemplent la face de Dieu jour et nuit. 

Mais on sait au moins qu'on en a tous un, et qu'on peut lui demander des trucs, 

et le remercier chaque fois qu'on s'est bien sortis d'une situation périlleuse. 

jeudi 1 octobre 2020

Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus a donné l'impulsion d'un tournant dans l'Église. 

Grâce à l'intuition profonde qui était la sienne, on est passés de la recherche de la sainteté

à coups de vexations, d'humiliations, de pénitences imposées et d'exigences de toute sorte

à une sainteté basée sur l'amour du prochain dans les grandes et les petites choses, 

dans tous les détails habituels de la vie de tous les jours. 

Elle a enlevé une grosse couche de poussière janséniste qui était restée dans l'Église,

et a permis à tous de revenir à l'intuition toute simple des Évangiles.