Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

jeudi 15 novembre 2018

Avec les dix commandements donnés à Moïse, 
on avait un compte fermé de ce qu'il fallait faire ou ne pas faire. 
On pouvait donc se sentir libre pour tout le reste, 
enfin au moins jusqu'à l'écriture du Lévitique et de ses innombrables règles.
Mais le commandement du Christ est ouvert : 
en rappelant que le plus important est l'amour de Dieu et du prochain, 
il ne limite pas cette demande à un exemple ou à des déclinaisons. 
Chacun est libre de le mettre en pratique, du mieux qu'il peut, 
selon la vie et les possibilités qui sont les siennes. 
Ça a conduit à une prolifération d'oeuvres d'amour dans le monde, 
parce que le commandement de Dieu, désormais, n'est pas de "ne pas faire" ci ou ça, 
ou de limiter les actes d'amour à quelques domaines bien définis, 
mais d'aimer autant qu'on le peut et dans toutes les directions possibles et imaginables.