Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

lundi 30 juin 2014

Ce qu'il y a de bien avec les explications de texte biblique,
c'est que ça ne nous concerne pas directement,
et que ça ne nous dérange pas dans notre façon de vivre :
du coup personne ne risque d'être blessé, parce que personne n'est touché.
Ça serait parfait, si ça ne permettait pas au péché de proliférer librement,
en en faisant en quelque sorte une espèce protégée...
C'est un peu le problème de l'homélie, qui a remplacé le sermon.
Je ne dis pas qu'il faille lancer des imprécations avec des effets de manche
en hurlant "pécheurs, péééééécheurs!!!!!", depuis la chaire.
Ça serait rigolo, mais ridicule.
En revanche, actualiser la Parole de Dieu,
pour montrer comment elle peut être vécue ici et maintenant, 
ça ne me semble pas être un luxe inutile.

dimanche 29 juin 2014

Ne jamais juger le pécheur,
c'est une attitude qui nous évite de nous juger nous-même,
et d'être jugés par Dieu.
Mais ne pas juger ne signifie pas ne pas voir ou ne pas savoir,
et n'a pas de rapport avec un aveuglement volontaire :
un péché est un péché,
et le fait que je ne condamne pas celui qui l'a commis 
ne change rien au besoin qu'il a de se convertir.

samedi 28 juin 2014

Réformer, ce n'est pas détruire.
Les gens qui prétendent faire évoluer l'Eglise
par la violence, la rébellion, la désobéissance frontale ou les critiques,
s'ils pensent, parfois sincèrement, n'avoir à coeur que les intérêts de l'Eglise,
ne prennent soin en réalité que de leur intérêt personnel.
Ce n'est pas un jugement, c'est juste un fait :
prétendre que c'est par amour qu'on tape sur quelqu'un,  
c'est se faire illusion à soi-même.

vendredi 27 juin 2014

Douter et être ignorant sont deux choses différentes.

jeudi 26 juin 2014

Si plusieurs personnes décident que quelque chose est vrai,
est-ce que ça devient vrai pour autant?
Non, pas si ça ne l'était pas déjà avant.  
Seul Dieu peut créer quelque chose à partir de rien.

mercredi 25 juin 2014

Pour un peuple conscient de ses lacunes, de ses pauvretés,
et avide de connaissances et de salut,
la révélation d'une Vérité venant de Dieu est une bénédiction.
Pour un peuple orgueilleux qui croit tout savoir et n'avoir besoin de personne,
et qui invente sa propre vérité au gré de ses caprices, 
c'est au mieux une nuisance, au pire quelque chose à combattre violemment.

mardi 24 juin 2014

Il y a des gens qui sont persuadés qu'ils se sacrifient au service de la réussite d'un autre,
mettant entre parenthèses leur vie ou leurs projets personnels
pour développer ceux d'une tierce personne.
Ils ne voient pas qu'ils y trouvent aussi leur intérêt, d'une façon ou d'une autre.
Le rémora ne nettoie pas les dents des requins par altruisme : 
c'est ce qui le nourrit.

lundi 23 juin 2014

On ne peut pas suivre soigneusement une route pendant très longtemps
en s'aidant d'une carte, de panneaux indicateurs, d'un gps ou en se renseignant,
et arriver finalement à un point diamétralement opposé à celui qu'on visait au départ,
même si on a fait des pauses ou des détours.
De même, le chemin qui mène au paradis, mène au paradis.
Celui qui mène en enfer, mène en enfer.
On peut toujours se retourner et repartir en sens inverse,
mais seulement si on est encore en chemin. 
Quand on sera arrivé au but il sera trop tard.

dimanche 22 juin 2014

L'art, quand il n'est pas guidé par la recherche du vrai, du beau et du bien,
ne connait pas de limites dans l'absurdité.

samedi 21 juin 2014

Je n'ai jamais compris comment des gens qui sont toujours en train de hurler,
de lancer des imprécations, des malédictions, des invectives et des insultes,
pouvaient attirer les foules et les subjuguer au point de devenir leur idole. 
Le fait de pouvoir s'attacher à un fou furieux qui a l'air enragé me dépasse.

vendredi 20 juin 2014

L'idéologie,
c'est quand on refuse de voir ce que nos yeux nous montrent,
d'écouter ce que nos oreilles entendent,
de comprendre ce que notre tête nous explique, 
si ça ne correspond pas à ce qu'on veut voir, entendre ou comprendre.

jeudi 19 juin 2014

Je ne considère pas qu'être chrétien soit un gain 
quand on n'en tient aucun compte dans sa façon de vivre.

mercredi 18 juin 2014

Quand on se tait, on n'a jamais à regretter d'en avoir trop dit.

mardi 17 juin 2014

Quand je demande quelque chose à Dieu,
et qu'Il ne me le donne pas, voire même qu'Il fait exactement le contraire,
je suis toujours content :
je sais en effet qu'Il a agit au mieux de mes intérêts, 
même s'ils sont opposés à ce que j'en avais perçu moi-même.

lundi 16 juin 2014

Non, humilier les gens ne les sanctifie pas.

dimanche 15 juin 2014

Quand saint Jean écrit "Dieu est amour",
il ne nous décrit pas juste une activité de Dieu parmi tant d'autres,
ou une simple inclination.
C'est l'être même de Dieu qu'il nous révèle :
Dieu est amour, parce que Dieu est Trinité.

C'est quand elles trouvent leurs limites 
que les fondations d'une maison deviennent stables.

samedi 14 juin 2014

Blesser les autres parce qu'on est blessé soi-même n'a jamais soigné personne.

vendredi 13 juin 2014

Les accumulateurs potentiels de frustrations profondes
doivent être suivis de près par les directeurs spirituels,
quelles que soient les raisons de leur existence.
Se priver de telle ou telle chose pour l'amour de Dieu,
c'est relativement inévitable et parfois nécessaire.
Mais quelles qu'en soient les justifications spirituelles,
la nature va chercher à se venger, toujours.
Il faut donc vérifier souvent qu'on sait bien pourquoi on y a renoncé,
et que la grâce de Dieu est bien active pour permettre de s'y tenir,
sans quoi on s'expose à un retour de bâton qui peut être extrêmement violent,
comme le serait un barrage qui viendrait à céder 
parce qu'il ne serait plus entretenu.

jeudi 12 juin 2014

Un coeur dont rien ne sort, rien ne peut y entrer.

mercredi 11 juin 2014

Les évêques?
Ils sont trop à gauche, ou trop à droite, ou trop au centre.
Trop progressistes, trop traditionnalistes, souvent en même temps.
Ils ont trop d'idées, ou pas assez, ou en tout cas pas les bonnes.
Ils parlent trop, ou pas au bon moment, ou sont trop silencieux.
Ils sont trop timorés, trop révolutionnaires, trop absents, trop présents.
Trop riches, ou s'ils sont pauvres c'est qu'ils sont trop populistes.
Trop chrétiens, ou pas assez, pas comme il faudrait, quoi. 
Pauvres, pauvres évêques!

mardi 10 juin 2014

Détruire l'innocence confiante d'un être humain est l'un des pires péchés qui soit.

lundi 9 juin 2014

Il est toujours plus facile de croire les choses dont on voudrait qu'elles soient vraies 
que celles dont on aimerait bien qu'elles soient fausses ou qu'elles n'existent pas.

dimanche 8 juin 2014

Pas étonnant que le travail cherche à s'imposer le dimanche 
quand on en fait une religion.

samedi 7 juin 2014

Rien de bon ne peut sortir du mépris et de la haine,
et c'est une façon de traiter son prochain qui n'est pas justifiable.
Change ton mépris en commisération, et ta haine en prières, 
et tu transformeras alors l'injustifiable en source de grâce.

vendredi 6 juin 2014

L'économie devrait être au service de l'être humain,
et non l'être humain au service de l'économie.
Ça semble évident en théorie? 
C'est loin de l'être dans la pratique.

jeudi 5 juin 2014

Tant que je n'ai pas la paix au fond de moi,
qu'est-ce qui me permet de penser 
qu'elle a la moindre chance d'exister dans le monde?

mercredi 4 juin 2014

L'humiliation est à l'origine d'un grand nombre de désordres et de violences,
d'injustices, de vengeances et de guerres. 
On n'a jamais raison d'humilier qui que ce soit.

mardi 3 juin 2014

Être incapable de supporter la moindre frustration est une attitude infantile,
que la vie fera payer cher si l'éducation n'y a pas remédié en son temps,
en refusant de céder à tous les caprices des enfants par faiblesse ou pour avoir la paix.


lundi 2 juin 2014

Si par "moralisateur" on entend
quelqu'un qui se permet de dire à tout le monde ce qu'ils devraient faire
parce qu'il se croit lui-même parfait et exemplaire,
alors c'est un titre dont je n'ambitionne pas qu'il me soit attribué.
Mais si on entend par là
quelqu'un qui médite sur les paroles et les actes du Christ
et qui cherche à comprendre comment les imiter aujourd'hui,
dans la vie contemporaine qui est la nôtre
et dans les petites choses de la vie quotidienne,
afin de chercher à être toujours plus fidèles à Ses enseignements et à Sa volonté,
malgré nos faiblesses, nos manques de foi et notre péché,
alors c'est un titre que je revendique.
L'amour humain est souvent décevant : on croit être aimé, et en fait non. 
L'amour de Dieu, c'est le contraire : on croit parfois qu'Il ne nous aime plus, et en fait si.

dimanche 1 juin 2014

Qu'il est difficile aux radins de se faire aimer ! 
L'amour des autres est, décidément, incompatible avec l'amour de l'argent.