aléatoire

mardi 14 juin 2016

C'est vrai que Dieu aime tout le monde, c'est même sa définition, dans le christianisme.
Mais ce n'est pas vrai, en revanche, que tout le monde l'aime.
Or, précisément parce qu'Il nous aime, Il respecte nos choix,
même si ce choix est celui de ne pas l'aimer et de ne pas vouloir vivre en sa présence.
Ainsi, paradoxalement, parce que Dieu est amour,
il permet qu'on puisse passer notre éternité sans Lui si tel est notre choix, 
et l'éternité sans Dieu, c'est la définition même de l'enfer.