aléatoire

dimanche 9 octobre 2016

Avoir la santé, c'est une bonne chose, indéniablement,
mais être sauvé par le Christ est infiniment plus essentiel :
la mesure de l'importance d'une vie humaine ne se mesure pas à sa feuille de soins,
mais au fait que le Christ a donné sa vie pour la sauver
et, à ce titre, toute vie humaine, en bonne santé ou pas, a une valeur infinie.
C'est la raison pour laquelle on ne peut pas supprimer la vie d'une personne malade
comme si elle n'avait, à cause de la maladie, plus aucune valeur,
parce que ce critère n'est pas celui qui compte le plus pour déterminer sa dignité. 
Ce que Dieu déclare avoir une valeur infinie, ne le compte pas, toi, pour rien.