aléatoire

dimanche 4 décembre 2016

Celui qui ne se reconnait pas pécheur n'a pas besoin d'un Dieu sauveur,
puisqu'il se considère innocent et sans tâche, parfait à ses propres yeux.
C'est pourquoi la reconnaissance lucide de ses propres péchés
est un préalable à la réjouissance d'accepter Dieu dans sa vie :
ce n'est que quand on admet avoir besoin de Dieu pour se sortir du mal 
qu'on accepte sa venue avec enthousiasme et gratitude .