aléatoire

mercredi 8 février 2017

"Manger du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal",
ça signifie décider par soi-même ce qui est bien et mal,
sans tenir aucun compte de la Parole de Dieu ou de ses enseignements.
Ça pourrait sembler une bonne chose, une revendication de notre autonomie,
sauf qu'en réalité c'est stupide :
personne mieux que Dieu ne sait comment et pour quoi nous sommes faits,
nul ne connait mieux que Lui ce qui est susceptible de nous rendre heureux,
et Il ne nous a pas caché ce mode d'emploi, au contraire, Il a tout révélé.
Être obéissant à Dieu, s'efforcer de mettre en pratique sa Parole,
ça ne nous enlève pas notre liberté, ça marque juste le périmètre qui est le nôtre
à l'intérieur de l'autonomie relative (nous ne sommes pas infinis)
qui nous a été donnée, et ça facilite infiniment notre recherche du bonheur.
Sans parler du fait que ça rétablit notre droit à manger de l'arbre de vie éternelle,
c'est à dire à retrouver la vie sans mort qui aurait dû être la nôtre 
si Adam et Ève n'avaient pas cédé à la tentation de se prendre pour des dieux...