aléatoire

dimanche 12 février 2017

Nul n'est obligé de choisir la vie éternelle avec Dieu,
qu'on appelle le paradis : c'est à dire non pas le lieu où vont tous ceux que Dieu aime,
mais là où vont tous ceux qui aiment Dieu, ce qui n'est pas tout à fait la même chose.
On n'est donc, en rien, forcés d'y passer notre éternité.
Libre à chacun de l'accepter ou pas.
Mais si on veut y aller, en revanche, on n'est pas libres de choisir le chemin qui y mène.
Seul Jésus Christ le connait, et il nous l'a montré par l'exemple,
quand il est venu parmi nous pour donner sa vie par amour de Dieu et de l'humanité.
Tu veux parvenir à la vie éternelle et à la résurrection ?
Alors agis comme le Christ, dans l'amour de Dieu et du prochain.
Tu n'en veux pas ?
Alors fais comme bon te semble. Tu es libre.
Par contre, ce qui n'est pas possible, c'est de faire ce que bon nous semble,
en ne tenant aucun compte de l'amour de Dieu ni de ses commandements,
et nous retrouver, par miracle, chez Lui pour l'éternité,
en opposition absolue avec notre choix de vie. 
Dieu, parce qu'il nous aime, respecte nos choix. Même quand ils sont stupides.