aléatoire

mercredi 29 mars 2017

Je me suis souvent demandé si tout le monde aurait la vie éternelle,
les bons comme les méchants.
Eh bien oui, nous dit le Christ.
En même temps c'est logique parce que c'est pour l'éternité que Dieu nous a créés,
et nous ressusciteront tous parce qu'Il ne renonce jamais à ses projets.
Mais posséder la vie éternelle ne suffit pas à être heureux :
ce n'est pas la même chose de la passer
avec Dieu et avec des gens qu'on aime et qui nous aiment
ou avec des gens qu'on déteste et qui nous le rendent bien.
Or Dieu n'est pas fou : s'il laissait rentrer au paradis ne serait-ce qu'un haineux,
qu'une seule personne qui rejette son amour et l'amour du prochain,
alors comment pourrait-on y vivre en paix pour l'éternité ?
Non, il nous l'a dit et redit sur tous les tons :
il y aura un tri entre le bon grain et l'ivraie, entre les brebis et les chèvres,
entre le figuier qui donne de bons fruits et celui qui est stérile.
Il ne tient qu'à nous de suivre le chemin qui mène au bonheur, 
 chacun est libre de suivre la parole de Dieu ou de la rejeter.