aléatoire

mercredi 14 juin 2017

Le rejet de ses propres péchés, fautes ou faiblesses, sur les autres,
remonte au péché originel :
c'est pas moi qu'a fait, c'est l'autre que tu as mis à mes côtés.
Autant dire que ce n'est pas vraiment une nouveauté.
Mais c'est étonnant, on a beau savoir que ça existe depuis toujours, 
ça reste choquant et désolant comme attitude.