aléatoire

vendredi 14 juillet 2017

Beaucoup de chrétiens sont perdus, mais il y a parfois de bonnes raisons :
beaucoup de prêtres le sont aussi, soit parce qu'ils ont eu la malchance
de subir une formation déficiente ou idéologique,
soit parce qu'ils sont au bout du rouleau. 
Quand la tête est touchée, c'est tout le corps qui en pâtit.