aléatoire

samedi 8 juillet 2017

Les nominations de curés de paroisse, c'est comme le scrabble.
Si on pouvait poser le nombre de lettres qu'on veut n'importe où,
on ferait des mots magnifiques.
Mais on n'a que 7 lettres à poser où on peut,
et ça ne donne pas du tout le même résultat.
Eh bien avec les prêtres c'est pareil,
si on en avait pléthore et qu'on puisse mettre chacun là où ça lui convient le mieux,
ça donnerait satisfaction tant au prêtre qu'à l'endroit où il serait nommé.
Mais on en a peu et les paroisses ont des besoins,
du coup on nomme curé des prêtres qui auraient été mieux à leur place ailleurs, 
et ce n'est pas comme si on avait le choix de faire autrement.