Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

mardi 25 septembre 2018

Parfois, quand on voit les scandales insensés produits par des membres de l'Eglise, 
on pourrait être tentés de prendre ses distances avec l'Eglise, voire de la quitter, carrément.
Mais si les gens fidèles au Christ quittent l'Eglise ou tapent dessus, 
qui restera-t-il dans la maison, pour que le Maître la retrouve en bon état quand Il reviendra ? 
Les réformes, si on veut qu'elles soient efficaces, c'est de l'intérieur qu'il faut les faire.
Pas en montant sa bande concurrente de "parfaits"  pour devenir calife à la place du calife. 

lundi 24 septembre 2018

"Ce que tu n'aimes pas pour toi-même, ne le fais pas aux autres". 
Très bien. On pourrait ajouter : 
"ce que tu trouves injuste quand ce sont les autres qui le font, ne le fais pas toi-même".
Au moins les injustices du monde serviraient à quelque chose, si on mettait en pratique ce principe.

dimanche 23 septembre 2018

Ça m'amuse toujours, les gens qui se plaignent de Dieu en disant que s'il existait, 
il n'y aurait ni guerres ni injustices.
Dieu fait-il la guerre ? A-t-il une armée ? Est-il un dictateur ? Vend-il des armes ? 
Le Vatican, combien de divisions ? Est-il banquier ? Usurier ? Capitaliste ? Politique ? 
Dieu nous a laissé une règle : nous aimer les uns les autres, 
et la force de la mettre en pratique : les sacrements. 
Mais comme il respecte notre libre arbitre, c'est à nous de décider de la suivre. Ou pas. 
Lui reprocherait-on de nous laisser libres de faire ce que bon nous semble, 
même et surtout quand nous faisons le contraire de ce qu'il nous a demandé ? 

samedi 22 septembre 2018

On ressuscitera avec notre corps, mais un corps transformé, adapté à la vie éternelle.
Il sera aussi différent de notre corps actuel qu'une fleur l'est 
du bulbe ou de la graine dont elle provient, d'après saint Paul. 
Eh pis moi, de savoir que mon corps actuel n'est qu'un bulbe, ça m'arrange. 

vendredi 21 septembre 2018

L'orgueil finit toujours par se payer très cher, tôt ou tard.
Surtout quand il se manifeste par le mépris et l'humiliation. 
Fuis-le comme la peste. 

jeudi 20 septembre 2018

Être chrétien implique, de soi, un esprit missionnaire auquel on ne peut échapper : 
ce Dieu qu'on a trouvé en Jésus-Christ, 
dont on a constaté l'amour infini dans la crucifixion, 
dont nous sommes témoins de la puissance par la résurrection, 
et qui nous invite à le suivre pour ressusciter avec Lui nous aussi, 
comment pourrions-nous ne pas l'annoncer à ceux qu'on aime
et leur cacher le chemin qui mène à la Vie Éternelle ? 

mercredi 19 septembre 2018

Sans amour, la vie est terne. Plate. Ennuyeuse. Dure. Fatigante. 
Seul l'amour peut lui donner du relief, de l'intérêt, de la joie, voire du bonheur.
Comme Dieu est amour, plus on Le fréquente avec assiduité, 
plus la vie qu'Il nous a donnée devient intéressante et prend du sens. 

mardi 18 septembre 2018

Peu importe quelle est ma vocation, elles se valent toutes.
Ce qui importe, c'est que je la vive avec amour, 
et que je travaille pour les autres avec le même soin 
que je le ferais en travaillant pour mon propre intérêt. 

lundi 17 septembre 2018

Si on n'est pas capables de vivre dans une union fraternelle sur cette terre
avec ceux qui, comme nous, ont reçu le baptême et suivent le chemin du Christ, 
alors qu'est-ce qui nous fait penser qu'on sera capables de vivre au ciel
ce dont on aura négligé l'importance pendant notre vie ici-bas ? 

dimanche 16 septembre 2018

Le contraste est saisissant, chez Pierre, entre ce qui lui vient de Dieu, et ce qui vient de lui.
Par inspiration divine, il sait que Jésus est le messie, le Fils de Dieu, 
et il est toujours le premier à le reconnaître au loin, et à lui faire confiance
au point de se risquer à marcher sur l'eau, pour peu que Jésus lui dise de le faire.
Par caractère, il est assez différent, pourtant. 
Il ne comprend pas que Jésus doive souffrir la passion, parce qu'il ne comprend pas 
la hauteur, la largeur et la profondeur de l'amour de Dieu,
au point de se faire traiter de satan par celui-ci. 
Puis il le reniera trois fois, malgré toute sa fougue et son enthousiasme.
Eh bien, ce contraste, on le retrouve chez tout le monde.
Portés par la grâce de Dieu, on est tous capables de choses admirables.
Laissés à nous-même, eh bien... disons que ça peut assez vite être décevant. 

samedi 15 septembre 2018

"Unifie mon coeur pour qu'il craigne ton nom", lit-on au psaume 85. 
On pourrait appeler ça mettre tous ses oeufs dans le même panier.
Plus notre confiance est dispersée entre nos capacités, notre compte en banque, 
notre travail, les assurances, telle ou telle superstition ou sur des personnes, etc etc..., 
moins on a besoin de Dieu, au point de finir par l'oublier.
Mais si toute notre confiance est en Dieu et en Dieu seul, 
alors Il prend toute sa place dans notre vie, ce qui fera grandir en nous
le respect et l'amour qui lui sont dûs. 

vendredi 14 septembre 2018

La croix du Christ, ce n'est pas juste un instrument de supplice infâmant, 
réservé aux non-romains pour bien rappeler la puissance impériale à tout un chacun. 
Non. C'est, en réalité, le rappel concret, on pourrait dire matériel, 
de l'amour de Dieu pour l'humanité. 
"Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis", 
et Jésus a donné sa vie sur une croix, retrouvée en son temps par sainte Hélène. 
Il est plus que légitime d'en vénérer les reliques, 
symboles de l'Arbre de Vie de la Génèse, qui confère la vie éternelle !