aléatoire

vendredi 10 mars 2017

Ne comptes pas sur tes bontés passées ou futures pour ton salut.
Ce qui compte, c'est ce que tu fais, aujourd'hui, pour l'amour de Dieu et de ton prochain.
Hier n'était qu'un entrainement. Demain n'existe pas encore. 
C'est ici et maintenant que Dieu t'attend, pas hier ou quand tu étais petit ou demain.